Bitumage de la voirie urbaine de Labé : la réaction d’Ousmane Gaoual Diallo de l’UFDG

0
2520

En conférence de presse ce lundi 28 janvier 2019, dans la commune urbaine de Labé, le député uninominal de Gaoual s’est penché sur plusieurs questions d’actualité nationale mais aussi locale. Entre autre, Ousmane Gaoual Diallo s’est prononcé sur les travaux de bitumage de la voirie urbaine de Labé en cours. Ce responsable de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) trouve que 15 kilomètres pour une ville comme Labé est ridicule.

Interpellé sur le fait que le président Alpha Condé est actuellement en train de réaliser sa promesse vis-à-vis de Labé, Ousmane Gaoual Diallo n’est pas allé du dos de la cuillère pour fustiger cette attitude : « c’est déjà très grave. C’est très grave qu’un citoyen de Labé dise qu’Alpha a promis, il a réalisé. Ça, c’est du n’importe quoi. D’abord, ça ce ne sont pas des projets qu’un Chef de l’Etat doit se déplacer avec tout son gouvernement pour lancer 15 kilomètres de goudron. 15 kilomètres en 20 mois, c’est même ridicule », insiste-t-il.

Pour Ousmane Gaoual « si l’État reversait à la ville de Labé, l’ensemble des taxes que la ville prélève et que le ministère gère, (…) Labé aurait pu avoir un budget autour de 20 milliards GNF. Aujourd’hui, elle a un budget d’à peine un milliard. Mais, Labé aurait pu avoir un budget de 20 milliards GNF si on lui reversait la totalité des taxes que l’État prélève ici et envoie ailleurs. Avec ces 20 milliards GNF, la ville de Labé serait capable de faire ça ».

Et de poursuivre : « l’État doit avoir des ambitions plus fortes. Quand même, un Chef d’État qui va donner quelques kilomètres de bitume ; deux par-là, sept par-là, dix, là-bas, … Gaoual, on a aussi eu 5 kilomètres. Il faut qu’on danse ? », s’interroge-t-il.

Il faut rappeler que les travaux de bitumage de la voirie urbaine de Labé ont été récemment lancés par les autorités locales.