BOCEJ : Avis de Recrutement d’un Coordonnateur Technique de la composante 2 « Programme Education à l’Emploi (E2E) au niveau de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE)

0
874

Conakry le 23./11/2018

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET

N° Don IDA H-985-GNDate début : 26/11/2018;   Date Limite : 10/12/2018

Client : Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes (MJEJ).

Type : Sollicitation de manifestations d’intérêt

Titre : Recrutement d’un Coordonnateur Technique de la composante 2 « Programme Education à l’Emploi (E2E) au niveau de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE).

Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu un Don de la Banque Mondiale à travers l’IDA pour financer le  Projet « Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes » placé sous la tutelle du Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Le Gouvernement a décidé d’utiliser une partie des fonds  pour le recrutement d’un Coordonnateur Technique de la composante 2 « Programme Education à l’Emploi (E2E) au niveau de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE)..

I. Contexte :
Le gouvernement de la République de Guinée a bénéficié de l’appui de la banque mondiale pour le financement du projet Booster les compétences pour l’employabilité des jeunes (BoCEJ) qui vise à identifier et corriger les défaillances sur le marché du travail guinéen. Ce projet est structuré en trois composantes dont le programme E2E (composante 2).

 

La composante 2 «Programme de l’Education à l’Emploi » (E2E), mise en œuvre par l’AGUIPE, fournira aux diplômés chômeurs, un cheminement de carrières conduisant à des opportunités professionnelles de formation, stages, emplois, ou auto-emploi par l’utilisation de contrats de Bons d’Achat basés sur la performance (BBP).

Elle a pour objectifs de :

Renforcer les liens entre les diplômés sans emploi et le secteur formel,
Inciter la création d’opportunités grâce à un système de bons,
Créer une plate-forme unique relative aux possibilités d’emploi,
Maximiser les choix pour les jeunes et les employeurs,
Renforcer les capacités à long terme de l’Agence Guinéenne pour la Promotion  de l’emploi  (AGUIPE).
Le Programme E2E crée des opportunités pour les diplômés à travers trois (3) pistes :
Piste 1 : Formation à l’entrepreneuriat et appui dans la création d’entreprise (en collaboration avec le Fonds National d’Insertion des Jeunes (FONIJ) ;
Piste 2 : Formation et stages au sein des entreprises ;
Piste 3 : Formation et certification professionnelle.
La mise en œuvre de ce programme nécessite la réalisation de plusieurs activités tant du côté de l’offre de main d’œuvre que de celui de la demande des entreprises.
Concernant l’offre d’emploi,  l’AGUIPE procèdera a la sélection des bénéficiaires du programme selon un processus qui se déroulera en plusieurs étapes et comporte des phases d’inscription dans la base d’enregistrement de l’AGUIPE, de dépistage, de filtrage (screening) et d’orientation en fonction des critères d’opportunité du marché de l’emploi et des aptitudes des jeunes candidats.

Les candidats âgés de 35 au plus ayant un diplôme universitaire ou professionnel seront admis dans le cadre du programme E2E.

Il est également prévu pendant la mise en œuvre du programme, la réalisation d’une évaluation rigoureuse de l’impact de l’effet de ses interventions, en vue d’apprécier clairement l’impact et le rapport coût-efficacité (i) du service de conseil E2E, (ii) des stages en entreprise et/ou (iii) des formations professionnelles courtes. Cette évaluation permettra à l’État Guinéen et à l’IDA en tant que partenaire technique et financier, d’apprécier l’ensemble des incitations qui aura donné les meilleurs résultats en termes d’emplois effectifs de jeunes, susceptible d’être généralisé et adopté par le Gouvernement comme piste à renforcer pour rendre le marché du travail plus accessible aux jeunes diplômés guinéens.

En ce qui concerne la demande, l’AGUIPE a lancé une visite auprès des entreprises guinéennes et structures de formations présélectionnées pour discuter sur les modalités opératoires liées à l’offre de services, de stages et de formations en vue de leur accréditation.

L’objectif de l’accréditation est de sélectionner avec rigueur les entreprises et structures de formation capables de coopérer avec satisfaction aux conditions d’adhésion au projet Booster les compétences pour l’employabilité des jeunes BoCEJ, à travers la composante 2 dénommée E2E pour la deuxième et troisième piste respectivement : stage en entreprise et formation de courte durée dans les structures de formation.

L’accréditation se matérialise par la signature d’un contrat de partenariat entre l’AGUIPE et les prestataires qui satisferont aux conditions de la composante E2E. Ce contrat est un accord de partenariat (PPP) de formation ou stage, basé sur les lignes directrices du programme E2E.

L’opérationnalisation des accords entre l’AGUIPE et les entreprises partenaires est matérialisée par le paiement des bons d’achat basés sur la performance suivant des déclencheurs prédéfinis. Les prestataires de services (entreprises et structures de formation) peuvent se faire payer les bons lorsque les déclencheurs et les conditions sont remplis, sous réserve de vérification.

De surcroit le programme fait intervenir plusieurs acteurs internes, tant au niveau du personnel de l’AGUIPE que des consultant recrutées pour l’accompagnement de la structure dans la mise en œuvre et externes entreprises, jeunes diplômes, centres de formations.

La coordination de tous ces acteurs et des activités du programme nécessite le recrutement  d’un coordonnateur de la composante 2. en qualité de Consultant Individuel et fait l’objet des présents Termes de référence.

I. Rôles et responsabilités :

Le Coordonnateur de la composante 2, placé sous la responsabilité du Directeur Générale de l’AGUIPE, appuie l’AGUIPE dans la coordination au sein du département et avec les acteurs externes et la gestion quotidienne des activités du projet.

Le Coordonnateur est responsable de la bonne marche de la composante 2 sur le plan technique vis à vis des responsables de l’AGUIPE et ceux du projet BoCEJ. Il a la responsabilité de coordonner les activités du projet avec les responsables de l’AGUIPE et de s’assurer que la composante 2 est correctement réalisée en termes de qualité et de délais.

Le Coordonnateur a autorité directe sur tous les Consultants recrutés dans le cadre de la mise en œuvre de ladite composante et dispose des pouvoirs étendus pour administrer la composante au nom de l’AGUIPE.

Plus particulièrement il est chargé de :

Assurer personnellement l’activité d’accréditation des entreprises et des centres de formation avec l’équipe projet.
Coordonner toutes les activités de la composante 2 y compris la collaboration avec la direction générale du FONIJ sur le volet piste-1 Entreprenariat.
Assurer la bonne exécution du programme selon les procédures convenues, y compris le suivi des activités tant au sein de l’AGUIPE qu’auprès de ses partenaires ;
Assurer la communication avec tous les intervenants dans la réalisation de la composante ;
Contribuer activement à l’atteinte des résultats et indicateurs ;
superviser l’ensemble du personnel de la composante ;
élaborer et suivre les plans de travail mensuels avec l’équipe de la composante ;
diriger et impulser le travail des équipes en charge de la composante ;
superviser et coordonner le travail avec l’équipe de projet et veiller à ce que leurs activités progressent comme prévu ;
assurer la gestion quotidienne de la composante en accord avec le manuel de procédures du projet notamment de son annexe « guide des opérations E2E »;
veiller à la production régulière des rapports techniques (rapport de screening, rapport d’accréditation, rapport d’évaluation d’impact, rapport de tirage et d’orientation des jeunes, rapport de visites inopinées, rapport général d’avancement des activités, etc.) ;
superviser toutes les activités de contrôle et de suivi menées au sein de la composante ;
faciliter le travail des organes de contrôle extérieurs à ma composante.
II. Qualifications
Être titulaire d’un diplôme d’études supérieures universitaires (B+4 ou plus) en sciences de l’éducation, un master ou un diplôme d’études supérieures spécialisées en gestion de projets et programmes, en économie, en planification, ou tout autre diplôme équivalent ;
Avoir une bonne expérience dans la mise en place et le développement du partenariat public- privé (PPP);
Avoir un minimum de 10 ans d’expérience en coordination et/ou direction de programmes/projets avec une ONG ou une institution nationale ou internationale (Banque Mondiale, Système des Nations Unies) ou dans le secteur privé ;

La connaissance des procédures de la Banque Mondiale et ses directives en matière de passation des marchés sera un atout supplémentaire.

III. Conditions d’emploi :

Les conditions d’emploi feront l’objet d’un contrat à négocier avec le Secrétariat Exécutif du projet.

IIII. Durée du contrat :

Le contrat aura une durée initiale d’un an renouvelable pendant une période maximale correspondant à la durée du projet (Décembre 2020) sous-réserve de performance.

V. PIECES CONSTITUTIVES DE LA MANIFESTATION D’INTÉRÊT 
Une lettre de candidature, dûment datée et signée;
Toute information indiquant que le candidat atteste de l’expérience et des compétences nécessaires et qu’il est qualifié pour exécuter les dits services selon le modèle de CV joint aux termes de références ;
Une copie des documents justifiant l’expérience acquise par le candidat.
VI. MODE DE SELECTION (Consultant Individuel)

Un consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans les Directives: Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale, édition janvier 2011, révisée en juillet 2014.

VII. CONFLITS  D’INTERET

Les consultants en conflits d’intérêt, c’est-à-dire qui auraient un intérêt quelconque direct ou indirect au projet ou qui sont en relation personnelle ou professionnelle avec la Banque Mondiale, METFP-ET, AGUIPE, MESRS ou le MJEJ (voir paragraphe 1.9 des Directives), doivent déclarer leurs conflits d’intérêt au moment de la transmission de la lettre de candidature pour la mission.

 VIII. CONFIDENTIALITE.

Le Consultant retenu pour la présente mission est tenu de respecter une stricte confidentialité vis-à-vis des tiers, pour toute information relative à la mission ou collectée à son occasion. Tout manquement à cette clause entraîne l’interruption immédiate de la mission. Cette confidentialité reste de règle et sans limitation après la fin de la mission.

IX. Évaluation annuelle et critère de performance :

Les performances du Coordonnateur de la composante seront évaluées annuellement par la Direction de l’AGUIPE, sur la base du plan de travail annuel et des résultats attendus. Les résultats de l’évaluation seront partagés avec le Gouvernement et soumis à la non objection de la Banque mondiale à travers le Secrétariat Exécutif du projet BoCEJ. Les critères d’évaluation seront définis de commun accord entre le Consultant et l’AGUIPE conformément aux grilles du Projet BoCEJ et validées par la Banque mondiale.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence aux adresses mentionnées ci-dessous du lundi au jeudi  de 9 heures à 16 heures  GMT et vendredi de 9 heures à 13 heures GMT.

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous ou par mail au plus tard le 10 décembre 2018 à 15 H GMT.

Secrétariat Exécutif du Projet

Projet Booster les Compétences et l’Employabilité des Jeunes (BoCEJ) immeuble Katex, 4e étage appartement A8, Quartier Almamya, commune de Kaloum, près du siège de Cellcom Guinée, Conakry, République de Guinée.

Email : bocej.gn@gmail.com

Tél : (+224) 655 91 48 91 ou 623 61 36 12

 Le Gestionnaire de Projet

Thierno Iliassa BALDE

Don IDA H-985-GN – Siège: Commune de Kaloum – Tél. : 655 91 48 91 Adresse mail: bocej.gn@gmail.com