BOCEJ recrute un Auditeur Interne du Projet

0
475

Conakry le 23./11./2020

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET

N° Don IDA H-985-GN         Date début : 25/11/2020                    Date Limite : 17/12/2020

 Client : Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes (MJEJ).

 Type : Sollicitation de manifestations d’intérêt N°01/SEPT/BOCEJ/2020

 Titre : Recrutement d’un Auditeur Interne du Projet.

  1. Contexte :

 Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu un Don de la Banque Mondiale à travers l’IDA pour financer le coût du Projet « Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes » à travers le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune.

Il est mis en place un Secrétariat Exécutif chargé de la coordination de l’exécution du projet. Au sein de ce secrétariat, il est prévu les services d’un(e) Auditeur Interne auprès du Secrétariat Exécutif du Projet.

Le Secrétariat Exécutif en collaboration avec le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune lance un avis pour le recrutement d’un(e) Auditeur Interne conformément aux Directives de la Banque mondiale pour le recrutement de Consultants Individuels (Section V édition Janvier 2011 révisé Juillet 2014)

  1. Mission de l’Auditeur Interne

L’Auditeur Interne exécutera les missions d’audit interne en conformité avec les normes internationales régissant la pratique professionnelle de l’Audit interne et les procédures admises.

  • Objectif

Placé sous la hiérarchie du Gestionnaire du Projet, l’Auditeur Interne doit s’assurer de l’application des procédures dans les domaines de l’administration générale, de la passation des marchés, de la gestion financière, mais surtout de toute la procédure débouchant sur le financement des activités.

L’Auditeur Interne examine et contribue à l’efficacité continue du système de contrôle interne à travers l’évaluation dudit système et de son application effective. Cette évaluation s’accompagne de recommandations d’amélioration. De ce fait, il joue un rôle central dans la fiabilité du système de contrôle interne prévu dans les différents manuels. Pour ce faire, il est fondé pour conduire ses évaluations à tous les niveaux (le Secrétariat Exécutif, les composantes, les structures d’exécution, les bénéficiaires à la base, etc.).

Ainsi, l’Auditeur Interne doit veiller à l’application de toutes les procédures visant à détecter et à prévenir les risques pouvant découler de la mise en œuvre des activités du Projet. Les procédures ci-après prévues font partie intégrante du dispositif de contrôle interne :

  • Les procédures d’autorisation et d’approbation ;
  • La séparation des fonctions ;
  • Les contrôles portant sur l’accès aux ressources et aux documents ;
  • Les vérifications préalables et à postériori ;
  • Les analyses de performance opérationnelle ;
  • Les analyses de processus d’exécution et la supervision.
  1. Description spécifique des activités principales

Sans être limitatif, il s’agira pour l’Auditeur de :

  • Détecter les zones de risques, la nature et l’ampleur des risques et élaborer une cartographie assortie d’un planning annuel d’intervention ;
  • Identifier les dysfonctionnements ainsi que leurs conséquences et proposer des solutions au Gestionnaire du Projet pour y remédier ;
  • Conduire les missions de contrôle opérationnel afin de s’assurer que les procédures sont respectées et que les activités se déroulent de manière satisfaisante dans toutes les composantes du projet ;
  • S’assurer du respect des procédures par les bénéficiaires du Fonds Compétitif en s’assurant de leur régularité et des niveaux de risques, fraudes et corruptions éventuelles ;
  • Contribuer au renforcement de capacités de tous les acteurs sur la base des faiblesses identifiées ;
  • Apprécier les transactions financières liées aux activités financées par le projet, en s’assurant de leur régularité et des niveaux de risques, fraudes et corruptions éventuelles ;
  • Faciliter les travaux des auditeurs financiers et techniques externes et de toute autre instance de vérification des opérations du projet ;
  • Participer à l’élaboration et au suivi de mise en œuvre des plans d’action issus des recommandations des audits externes, internes et des différentes missions de supervision y compris celles de l’IDA ;
  • Participer à l’évaluation des performances des structures impliquées dans la mise en œuvre du projet ;
  • Coordonner la révision périodique des différents manuels de procédures du projet ;
  • Exécuter toutes missions qui pourraient s’avérer nécessaires à la bonne marche du Projet, à la demande du Gestionnaire.

 L’Auditeur Interne doit adopter des procédures appropriées garantissant la confidentialité et la sécurité des dossiers de travail, ainsi que leur conservation, pendant toute la durée du Projet et après en conformité avec la réglementation en vigueur. 

  1. Rapports et document à produire par l’auditeur interne

Dans les deux mois qui suivent son recrutement, il effectuera entre autres, une mission de terrain pour bien apprécier l’enjeu de sa mission et élaborera un Programme d’activités (plan d’audit) qui sera validé par le Gestionnaire du Projet. Le plan d’audit s’appuiera sur une matrice des risques identifiés pour le Projet (à tous les niveaux) qu’il aura élaboré au préalable.

Il produira également un rapport trimestriel d’audit interne qui devra couvrir les points relatifs à la méthodologie appliquée, le niveau de couverture, les constats, recommandations et suivi des recommandations. Une section spécifique relative à l’état d’avancement de la mise en œuvre de son Programme d’activités, les difficultés rencontrées et les solutions envisageables pour améliorer la gestion du projet sera également prévue. Ce rapport devra être disponible dans les 20 jours qui suivent la fin du trimestre.

  1. Qualifications et Expériences requises
  • Etre titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur (au moins Bac+4) en audit finance, gestion/comptabilité ou tout diplôme équivalent ;
  • Avoir une expérience professionnelle, d’au moins quatre (4) ans, dans le domaine de l’audit et du contrôle interne en cabinet, en entreprise ou au sein d’un projet sous financement des bailleurs de fonds (IDA, Union Européenne, Programme Alimentaire Mondial (PAM), UNICEF, OXFAM ou BAD, etc.) ;
  • Avoir une bonne connaissance des règles et procédures de la Banque mondiale (IDA) ;
  • Avoir une bonne connaissance de la Passation des marchés suivant les procédures Nationales et celles de la Banque Mondiale (IDA) ;
  • Avoir une bonne connaissance des logiciels informatiques standards (World, Excel) et de l’utilisation de l’Internet. La connaissance d’un des logiciels de gestion financière tel que TOMPRO, SUCCESS, SAARI sera un atout ;
  • Avoir une expérience en renforcement de capacités d’unité de gestion de projet serait un plus ;
  • Parler et écrire parfaitement le français ; des connaissances de base (écrit et parlé) de l’anglais seront un atout ;
  • Avoir une bonne aptitude pour le travail en équipe ;

 

  • Attitudes
  • Bonne capacité de communication orale
  • Esprit d’organisation
  • Leadership/capacité à mobiliser
  • Créativité
  • Jugement/discernement
  • Courtoisie/Diplomatie
  • Ténacité
  • Rigueur professionnelle
  • Intégrité/honnêteté

 Evaluation annuelle et Critères de performance

Les performances de l’Auditeur Interne seront évaluées annuellement par le Gestionnaire du Projet, sur la base d’un contrat de performance établi conjointement avec indication des résultats fixés. Les résultats de l’évaluation seront partagés avec le Gouvernement et la Banque mondiale.

  1. Méthode de sélection et Conditions d’emploi :

Le Consultant sera recruté sur la base de la méthode de sélection des Consultants Individuels figurant à la Section V des Directives Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la Banque et des Crédits et Dons de l’IDA de Janvier 2011 révisées en juillet 2014.

Le poste est basé à Conakry, mais le (la) titulaire fera des missions fréquentes d’audit interne sur le terrain.

Les conditions d’emploi feront l’objet d’un contrat à négocier avec le Secrétariat Exécutif. Il reste entendu que le recrutement de candidats fonctionnaires doit satisfaire aux dispositions des Directives ‘Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la Banque et des Crédits et Dons de l’IDA.’

  1. Durée du contrat

Le contrat aura une durée initiale d’un an (12 mois) renouvelable pendant une période maximale égale à la durée du projet sous-réserve de performance. La période d’essai sera de six mois.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence aux adresses mentionnées ci-dessous du lundi au jeudi de 9 heures à 16 heures GMT et vendredi de 9 heures à 13 heures GMT.

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous au plus tard le 17 décembre 2020 à 16 H et doivent comprendre les éléments suivants : 

  • Une lettre de motivation
  • Un CV actualisé
  • Les copies des différents diplômes
  • Des attestations de services rendus

Outre l’original, le nombre de copies demandé est de trois (3); la soumission de candidature par voie électronique sur respect des délais GMT susmentionnés est acceptée. 

Secrétariat Exécutif du Projet

« Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes en Guinée »,

Immeuble KATEX 4ème étage Appartement A8, Près du siège social de Cellcom-Guinée

Quartier Almamya, Commune de Kaloum,

Email : [email protected]

Tél : (+224) 655 91 48 91

Conakry ; République de Guinée.                                                                                                       

Le Gestionnaire de Projet

 Thierno Iliassa BALDE