Boffa: flambée du prix du poisson sur le marché

juillet 10, 2018 10:36
0

Malgré les nombreux ports de pêche artisanaux, le prix du poisson a flambé sur  le marché de la commune urbaine de Boffa ainsi que sur les marchés hebdomadaires des districts. Les vendeuses de poisson frais pointent le doigt accusateur sur les sociétés de pêche dans les différents ports artisanaux. Elles les accusent d’être responsables de la hausse du prix et le manque du bon poisson sur le marché.

C’est le cas de M’Mahawa Sylla détaillante : « le manque du poisson nous pose beaucoup de problèmes avec nos clients. Avant, les pêcheurs nous vendaient du poisson à bon prix.  Mais dès l’arrivée de ces sociétés, on s’est retrouvé dans les difficultés. Ces sociétés vendent du poisson à des prix élevés : 100.000… 120.000… 140.000 francs guinéens par kilo. Les sociétés de pêche installées à Domingna refusent de vendre le poisson. Elles vendent aux femmes de Conakry par camion frigorifique à 120 millions de francs guinéens. Tandis que pendant leurs installations, on nous a dit qu’elles vont  vendre trente casiers  de poissons frais aux femmes de Boffa. On a tout fait, mais on n’a pas eu l’appui de l’autorité. C’est pourquoi le prix du poisson est très élevé

 « Nous avons des difficultés dans le marché. Il faut que l’Etat nous aide. Autre problème, nous ne sommes pas en période d’étiage mais plutôt en période de la haute marée. Les pêcheurs rencontrent des difficultés en mer. Quand ils reviennent, ils vendent le poisson cher », a expliqué  Djénabou Bangoura.