voir Plus
    lundi, 12 avril 2021
    28 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Boffa: la fête de la nativité célébrée sous le thème: »Amour du prochain »

    A l’image de leurs coreligionnaires du monde, les fidèles chrétiens de Boffa ont célébré dans la ferveur,  ce vendredi 25 décembre 2020, la fête de la nativité ou la naissance du Sauveur Jésus.

    A l’église Saint Joseph  du centre-ville de Boffa, prise d’assaut par des fidèles venus de tous les coins de la localité, le père Abbé Sylla, a axé son homélie sur la signification et les raisons de célébration de cette date et sur l’amour du prochain.

    “Dieu a créé le monde par l’amour et c’est le cœur du message de l’homélie. Noël c’est l’incarnation du fils de Dieu qui est Jésus Christ, Dieu a rejoint l’homme son fils bien aimé pour ramener l’homme à Dieu, reconnecté l’humanité à Dieu, le bonheur qui n’est pas fondé à Dieu n’est pas un bonheur. Saint Jean nous dit que Jésus Christ est une lumière qui éclaire l’homme avant de rejoindre le monde. La présence de Jésus dans le monde c’est la présence de Dieu dans le monde. C’est la présence de justice, de paix.

    La paix, ce n’est pas une affaire de parole, c’est une affaire de coeur et de la charité. La puissance de Dieu ne se trouve pas dans la force, c’est plutôt dans la faiblesse. Si l’homme veut retrouver le chemin de la paix, de la vraie paix,  il faut que les hommes acceptent.

    Un proverbe dit que pour que deux calebasses se contiennent mutuellement, il faut qu’une d’elles accepte d’être petite. Dans l’humanité aujourd’hui, tout le monde veut devenir grand. Tout le monde veut se montrer. Nous avons prié pour la paix et la fraternité pour notre pays. Ensuite, nous avons prié sans le respect des règles barrières et nous prions pour qu’on soit éloigné de cette maladie qui est covid-19”, a expliqué le père Abbé Sylla.

    Maurice Tamba Milimono, un des fidèles rencontré dans l’enceinte de la cour de l’église, livre ses sentiments : “C’est un sentiment de joie, de réconfort et de reconnaissance en vers notre Dieu qui nous a permis cette année encore de vivre ce moment solennel. C’est-à-dire les festivités de Noël qui consacre l’historique  liées à la naissance de notre Seigneur, Jésus Christ, le Sauveur. Donc, c’est avec ferveur que nous fêtons avec nos familles, nos proches.

    En plus, cette fête est une fête d’amour, de paix et de quiétude de notre pays, comme l’a dit l’homélie”.

    En ce qui concerne la situation sociopolitique qui prévaut dans notre pays, Tamba Leno préconise l’acceptation de l’autre et l’amour de la patrie.

    “Aux uns et aux autres de faire en sorte que la violence ne soit pas de mise, de prioriser l’acceptation. Nous avons prié pour la Guinée et pour la réconciliation entre les Guinéens, seul gage de la stabilité du pays. Nous espérons avec toutes les bénédictions et prières faites, que le pays puisse recouvrer la paix et la quiétude sociale”, a-t-il ajouté.

    La célébration de cette fête qui est l’une des plus grandes chez les chrétiens, a commencé la nuit du 24 décembre avec la veillée de prière.

    Et dans la matinée du 25 décembre, la grande prière a été accomplie jusqu’à 13 heures.

    Les père Abbé Sylla a également profité de l’occasion pour inviter les Guinéens à la culture de la paix, à l’entente et à la cohésion sociale.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE