Boffa: les enseignants barricadent l’accès aux bureaux de la DPE

0
515
L’appel du SLECG à une grève générale et illimitée entre dans sa cinquième journée. Le mot d’ordre de grève est toujours  suivi dans les établissements publics de Boffa. Très tôt ce lundi matin 13 décembre 2020, les enseignants  ont pris  d’assaut la devanture de la direction préfectorale de l’éducation en barricadant la rentrée pour empêcher le personnel de ladite direction d’accéder aux bureaux. Dans les différents établissements scolaires publics sillonnés, nombreux sont les enseignants qui sont ceux qui sont restés chez eux. C’est le cas du Collège Kongnaiya , Thia,le lycée Marien Gouabi et le collège-lycèe franco-arabe dans la commune urbaine de Boffa .
A cet effet, Mamadou Dian Diallo, un des membres du Slecg  préfectoral de Boffa, a déclaré à notre rédaction les raisons de la barricade des locaux de la DPE. « Nous sommes là pour empêcher les travailleurs de ladite direction d’accéder dans leurs bureaux par ce que c’est ici que tout se passe et pour leur permettre de faire leur ancienne pratique, c’est à dire le gel de nos salaires. Comme vous le constatez, nous sommes en train de sillonner dans les différents établissements scolaires publics et tout est fermé. Ainsi, nous allons continuer notre engagement derrière le Slecg« , a t-il expliqué
Par ailleurs, Naby keita, élève  au lycée Marien Gouabi de Boffa a estimé que le dialogue est la voie royale pour une sortie de grève: « nous demandons à l’Etat et au Slecg de passer par le dialogue, pour ne pas qu’ils perturbent nos cours cette année aussi. Leurs enfants sont dans les écoles privées où à l’extérieur. Nous qui sommes les fils des pauvres, tous les problèmes c’est ici. Il faut penser à notre avenir« , a-t-il souligné.