Boffa : offerte par la société SPIC Guinea, la route Balandougou-Douprou inaugurée par le préfet

0
853

Conakry, 01 juin 2020 – La piste rurale reliant le secteur de Balandougou à la Commune rurale de Douprou, dans la Préfecture de Boffa, offerte par la société SPIC-Guinea, a été ingaurée officiellement le 28 mai 2020. M. Abdourahmane Keita, Préfet de Boffa, et M. Zhao Mingjie, PDG de SPIC-Guinea, ont coupé le ruban pour la cérémonie d’inauguration, à laquelle ont participé le secrétaire général de Boffa, des représentants de l’administration préfectorale des mines, de l’environnement et des travaux publics, ainsi que des représentants de la commune urbaine de Boffa, de la Commune urbaine de Douprou, des autorités locales, des chefs religieux, et des représentants de la population.

La réhabilitation de cet ouvrage, s’inscrit déjà dans le programme d’appui au développement communautaire de SPIC-Guinea, est un acte important dans le respect du contenu local et du raffermissement des liens de coopération avec les communautés riveraines de son projet.

Cette piste d’une distance d’environ 16 kilomètres de long, a été entièrement financée par SPIC-Guinea par son initiative, et réalisée par l’entreprise locale « MACONATER », du secteur Balandougou et de Boffa dans la satisfaction totale du Maître d’ouvrage, de l’autorité locale et des populations. Les travaux ont consisté au reprofilage, à la réparation, à l’élargissement de la piste complètement dégradée, huit nouveaux radiers et 16 kilomètres de fossés de drainage double côtés ont été construits, et le volume de remblai est environ 200 000 mètres cubes de granulés de latérite.

Lors de la cérémonie d’inauguration, M.Abdourahmane Keita, Préfet de Boffa, a exprimé son admiration et sa gratitude à la société pour avoir fait un don de la route. « Si vous voulez être riche, vous devez d’abord construire des routes », il a dit, cette piste rurale qui relie plusieurs secteurs et communes de Boffa, a été endommagée et paralysée par de fortes pluies et une circulation intense pendant 20 ans, ce qui a causé de graves problèmes pour la population locale et le développement économique, mais a été réparé par SPIC-Guinea en répondant le souhait de la population. Il a aussi souligné que, le développement du projet d’exploitation d’alumine de SPIC en Guinée et la construction d’un parc industriel sont des événements importants pour la Guinée et surtout pour la préfecture de Boffa ; non seulement parce qu’ils résolvent le problème de l’emploi de la population, mais aussi parce qu’ils permettent de construire de nombreuses infrastructures pour les communautés autour du projet, ce qui a fortement encouragé le développement économique et social local. La Chine est un ami sincère de la Guinée et le développement de la Guinée et de Boffa ne peut être réalisé sans l’appui de la Chine. Nous voudrions remercier la SPIC pour son soutien et son assistance dans le développement économique et social de Douprou, et aussi pour son expérience et son assistance matérielle dans la prévention et le contrôle de la pandémie Covid-19.

En fait, au fil des ans, autour de la consolidation de l’amitié entre les deux peuples et du reforcement de relations communautaires harmonieuses, la SPIC-Guinea n’a jamais cessé son soutien envers la communauté locale. Depuis le démarrage officiel du projet en mai 2019, SPIC-Guinea, à travers son programme d’appui au développement communautaire, a déjà réhabilité environ 70 km de pistes rurales pour les communautés environnantes, attribué des contrats de sous-traitants ou de fourniture à au moins 15 PMEs et de fournisseurs locaux, et appuyer financièrement et matériellement à 5 groupes de femmes maraîchères, même pendant l’épidémie Coronvirus. La société a persisté dans son programme de travail et a fourni des matériels de prévention sanitaires aux communautés environnantes, fournissant environ 30 tonnes des denrées alimentaires et 5000 litres d’huile à une quarantaine de villages à côté du site du projet pendant le mois de Ramadan. Jusqu’à ce jour, en total 782 employés guinéens ont été mis en service du projet.

Au fur et à mesure de l’avancement du Projet d’Exploitation d’Alumine de SPIC en Guinée, la société SPIC-Guinea prendra l’initiative d’assumer sa responsabilité sociétale et d’apporter une plus grande contribution à la communauté locale en encourageant l’emploi, en améliorant les conditions de vie, en construisant des projets de bien-être public, en formant du personnel de construction et en protégeant l’environnement écologique, afin de consolider davantage l’amitié entre la Chine et la Guinée, et promouvoir le développement économique de la Guinée et d’améliorer le niveau de vie des résidents locaux.

 

Avec un investissement global de près 5.4 milliards de dollars, le projet d’alumine en Guinée se compose en différentes phases:

  • Phase I : une mine de bauxite dont la capacité de production annuelle est de 7.5 millions de tonnes ; un corridor de transport ; un port maritime et des autres infrastructures auxiliaire ;
  • Phase II : Extension de la mine à 12,000,000 Tonnes/an ; une raffinerie d’alumine de 1,200,000 tonnes/an, extension du corridor de transport, un pipeline de transportation ; extension du port maritime etc ;
  • Phase III : extension de la raffinerie d’alumine à 4,000 000 de tonnes par an ; développement d’une zone de coopération éconimique et industrielle au Cap Verga avec une prévision du chemin de fer pour lier l’intérieur du pays avec la zone industrielle et port au Cap Verga.