Boffa : toutes les activités paralysées depuis ce matin

0
155

Depuis 6 heures, les frondeurs de  Boffa se sont  déchaînés pour protester  contre le troisième mandat ou le changement de la constitution. Sur  les nationales Boffa-Conakry et Boffa-Boké, ils ont  barricadé les routes, ce qui du coup a paralysé le commerce et les écoles.

Les manifestants qui ont réussi à prendre la rue ont brandi les pancartes aux écriteaux hostiles aux autorités du pays. Ceci, d’après eux, pour  se faire entendre. « Pas de troisième mandat, pas de nouvelle constitution  ».

Selon Mamadou Dian Diallo, l’un des frondeurs, leur présence dans la rue a pour objectif défendre le droit du peuple : « nous sommes là pour le respect du mot d’ordre du bureau national de FNDC. Nous sommes des exécutants… Pour l’heure, il n’y a aucune réaction de la part de l’autorité préfectorale, parce qu’il n’y a pas eu d’arrestation et d’empêchement. Nous sommes là depuis 5 heures   et je pense que c’est un droit, C’est la constitution qui nous autorise de manifester.  C’est une réussite. Regardez ! Il n’y a pas de commerce ni de la circulation. Nous avons jugé utile de paralyser toutes les activités, pour dire au Président de la République de sursoir à son projet de la nouvelle constitution et un quelconque troisième mandat », a t-il martelé

Pour ce parent d’élèves qui a préféré s’exprimer sous le sceau l’anonymat, Ce qui se passe en ce début d’année scolaire est  inquiétant  au regard de l’avenir de leurs enfants : « franchement c’est quelque chose d’inquiétant…  L’année dernière, c’était en pareil moment l’école est entrée dans une spirale de grèves à répétition….On connait la suite», a t-il fait la remarque

Il est à signaler que depuis hier nuit, les commerçants ont fermé leurs boutiques… Pour l’heure  aucun dégât matériel n’a été signalé.