Boké : élèves et les enseignants boudent toujours la rentrée des classes

0
436

La rentrée des classes qui était prévue pour le 3 octobre les autorités éducatives, n’a jusque là  pas été effective à  Boké. Les élèves et les enseignants ont encore tout simplement boudé ce lundi 8 octobre les salles de classe pour  répondre au mot d’ordre de grève  lancé par le SLEEG d’ Aboubacar Soumah.

Malgré la menace du gouvernement de suspendre tout enseignant qui ne reprendrait pas les cours ce 8 octobre,  les enseignants et les élèves de Boké ont tous brillé par leur absence dans les écoles publiques et privées ce Lundi. selon le DSEE (la Délégation Spéciale de l’Enseignement Elémentaire de Boké), Mamadou Dian Balde :  « aucun élève et enseignant n’a répondu présent dans les écoles  élémentaires de la commune urbaine de Boké ».

Rencontré dans son bureau,  le Directeur Préfectoral par intérim  de l’Education  de Boké,  Ahmadou Soumah, affirme que malgré les dispositions prises à leur niveau,  la rentrée des classes n’a pas été effective ce lundi.

« On a fait le tour des écoles ce lundi matin,  nous n’avons trouvé aucun élève et ni un enseignant dans ces écoles. Toutes les portes sont par ailleurs cadenassées. Ce qui prouve que le mot d’ordre du SLEEG est largement suivi à Boké, à kamsar,  à kolaboui,  à Sangaredi et à Dabiss« , se réjouit, Mohamed Doumbouyah, secrétaire du bureau préfectoral du SLEEG de Boké.

Selon nos constats, cette grève est également suivie par les enseignants de l’Enseignement Technique et Professionnel de Boké(CFP et ENI ).