voir Plus
    jeudi, 15 avril 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Boké : la marche du FNDC s’est déroulée sans incident

    Les militants du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de Boké, à l’instar de ceux d’autres localités du pays, ont marché ce jeudi 7 novembre contre tout idée de révision constitutionnelle. Une manifestation qui, du moins, s’est déroulé sans le moindre heurt, a-t-on constaté sur place.

    La mobilisation a commencé aux environs de 9 heures au carrefour TP.  Et bien avant, un groupe de jeunes à bord d’un véhicule sonorisé continuait à appeler les gens à rejoindre le mouvement. A 11 heures, les marcheurs composés de jeunes et conducteurs de moto se sont dirigés vers la place des martyrs en scandant des messages hostiles au gouvernement. Sur les pancartes, on pouvait lire « A bas le troisième mandat ! Non à une nouvelle constitution ! »

    Dans son intervention, le Secrétaire fédéral du parti l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) Mamadou Chaffaye Diallo, membre du FNDC à Boké, a déclaré : « c’est pour dire au président Alpha Condé qu’on est mécontents.  Il a fait deux mandats, un autre certainement fera deux mandats. On veut que la Constitution soit respectée… »

    Parlant du respect de la Constitution guinéenne, le fédéral de l’Union des forces républicaines (UFR) à Boké, Amadou Maxim Diallo a plaidé pour la facilitation de l’emploi de la main d’œuvre locale.

    Cette marche a paralysé la circulation routière et le commerce au niveau du marché central de Boké. L’administration publique, quant à elle a fonctionné avec une affluence des travailleurs dans les services.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE