Boké : la marche du FNDC s’est déroulée sans incident

0
141
Manif, marche, FNDC, Boké
Manif, marche, FNDC, Boké

Les militants du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de Boké, à l’instar de ceux d’autres localités du pays, ont marché ce jeudi 7 novembre contre tout idée de révision constitutionnelle. Une manifestation qui, du moins, s’est déroulé sans le moindre heurt, a-t-on constaté sur place.

La mobilisation a commencé aux environs de 9 heures au carrefour TP.  Et bien avant, un groupe de jeunes à bord d’un véhicule sonorisé continuait à appeler les gens à rejoindre le mouvement. A 11 heures, les marcheurs composés de jeunes et conducteurs de moto se sont dirigés vers la place des martyrs en scandant des messages hostiles au gouvernement. Sur les pancartes, on pouvait lire « A bas le troisième mandat ! Non à une nouvelle constitution ! »

Dans son intervention, le Secrétaire fédéral du parti l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) Mamadou Chaffaye Diallo, membre du FNDC à Boké, a déclaré : « c’est pour dire au président Alpha Condé qu’on est mécontents.  Il a fait deux mandats, un autre certainement fera deux mandats. On veut que la Constitution soit respectée… »

Parlant du respect de la Constitution guinéenne, le fédéral de l’Union des forces républicaines (UFR) à Boké, Amadou Maxim Diallo a plaidé pour la facilitation de l’emploi de la main d’œuvre locale.

Cette marche a paralysé la circulation routière et le commerce au niveau du marché central de Boké. L’administration publique, quant à elle a fonctionné avec une affluence des travailleurs dans les services.