voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Boké : le gestionnaire de la gare routière accuse le commandant de la zone militaire de maltraitance

    Hamidou Pendessa connu sous le sobriquet de (DG), nouveau gestionnaire de la gare routière Boké accuse le commandant du camp régional NKwamé Kourouma de maltraitance, suite à des violences subies de la part d’hommes en uniforme  aux ordres de l’officier.

    C’est suite à  des propos  déplacés tenus  à  l’encontre du commandant  de la zone militaire de Boké,  le colonel Sékou Camara alias  »Trésor », que le gestionnaire de la gare aurait été interpellé puis roué de coups.

    «J’étais entouré de plus de 40 militaires qui m’ont frappé, pendant 1 heure de temps », témoigne Hamidou Pendessa. Puis de préciser : « on m’a invité  à la préfecture pour signer le contrat me retirant le contrat, ce que je n’ai pas accepté, ensuite un autre document a été encore présenté. C’était devant le préfet. Et c’est là que le  commandant du camp s’est immiscé dans l’affaire, en disant au préfet que la gestion de la gare routière ne devait pas dépendre  seulement de Hamidou Pendessa. C’est là que je lui ai dit que nous, on  gère ça à l’interne. Il s’est alors emporté et a appelé ses hommes à m’embarquer», accuse la victime.

    Amba Coumbassa, membre de l’Union des transporteurs de Boké, est accusé d’avoir orchestré  cette situation lamentable. Le gestionnaire de la gare a été libéré après avoir subi des violences.

    Faut-il, par ailleurs, souligner que toutes nos tentatives de joindre le commandant pour avoir ses versions des faits, sont restées vaines jusqu’au moment où mettait en ligne cette dépêche.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE