Boké: les conducteurs de moto-taxi dans la rue pour dénoncer la tracasserie policière

mai 15, 2019 12:24

Les jeunes conducteurs de mototaxi ont battu le pavé dans la matinée de ce mercredi 15 mai dans la commune urbaine de Boké pour dénoncer les « abus et autres tracasseries » policiers.  Leur marche qui a commencé par l’artère principale de la ville en passant par le bloc administratif de la préfecture, s’est terminée devant le commissariat central de police. Tout au long de leur itinéraire, ils scandaient des slogans hostiles à la police.

« Il suffit de commettre une simple infraction pour que les policiers te collent une amende de 50 voire 300 mille francs guinéens avec à l’appui l’immobilisation de ta moto. Trop, c’est trop ! « , dénonce un des manifestants.

Pour l’instant, aucun dégât matériel ni heurt n’a été enregistré. Les autorités communales et policières sont à pied d’œuvre pour calmer les ardeurs.

Nous y reviendrons.