Boké : les travaux du chemin de fer Télimélé-Boffa-Boké lancés par Alpha Condé

0
1652

Dans le cadre de l’extension du projet de la Société Minière de Boké (SMB), le président de la République, Pr Alpha Condé, a procédé ce vendredi 29 mars au lancement des travaux du chemin de fer qui doit relier le port de Dapillon (Boké)  à Santou  (préfecture de Télimélé).

La cérémonie s’est déroulée dans le secteur de Kamikolon, dans la sous-préfecture de Kolaboui, non loin du port de Dapillon.

Il s’agit de la construction d’une ligne ferroviaire longue de 135km dans un corridor qui s’étendant de la préfecture de Télimélé jusqu’à Boké via Boffa. La réalisation de cette voie ferrée permettra à la SMB d’augmenter sa production à 30 millions de tonnes de bauxite par an. Le coup d’investissement  est estimé à 3 milliards de dollars US.

Dans son discours, le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba qui a indiqué que « la mise en place de ce chemin de fer permettra à la SMB de transporter en pleine capacité 30 millions de tonnes de bauxite par an et confortera la position de la Guinée sur le marché international. »

Outre le transport de bauxite, le chemin de fer constituera un excellent outil de désenclavement de toute la zone traversée notamment pour les produits agricoles et pourra favoriser le développement du tourisme, a fait savoir le ministre des Mines avant de préciser que l’investissement total (mines, raffinerie, chemin de fer, agriculture) est estimé à 3 milliards de dollars de dollars Us.

Sun Xiushun, Commandant général du Consortium SMB-Winning,  et Consul Honoraire de la République de Guinée à Singapour a déclaré que: «grâce à la confiance du président de la République de Guinée, la SMB poursuivra ses actions au profit du développement économique et du bien-être de la population guinéenne. Ce chemin de fer, qui souligne l’ambition, l’amour du consortium envers les Guinéens, permettra de renforcer la position de la Guinée sur le marché mondial.»

Dans son allocution, le président Alpha Condé a invité les sociétés minières au respect du contenu local. Il a surtout insisté sur  la mise en place rapide des groupements d’intérêt économique (GIE) pour diminuer le chômage, la nomination des locaux aux postes de directeur des ressources humaines et relations communautaires des  différentes entreprises minières. Par ailleurs, il a exhorté le ministre des Mines à accélérer la réalisation d’une route de contournement de la ville de Boké.