Boké : une délégation du Consortium SMB/Winning visite les plaines des mareyeuses de Sougué Boungi

octobre 19, 2018 9:14
0

Une délégation du Consortium SMB/Winning a visité dans la matinée du mercredi, 17 octobre 2018, les plaines abritant des jardins potagers de deux groupements feminins composés de 100 femmes ,  du district Sougué Boungi dans la sous-préfecture de Kolaboui à 22 km du Chef-lieu de la préfecture de Boké. A t – on constaté sur place. 

Conduite par le directeur des relations communautaires de la SMB, M. Wu Qiong, ladite délégation dit-on, était venue constaté le niveau de la mise en valeur des quatre  hectares  sur huit à valoriser par l’ONG-Révolution, partenaire de mise en œuvre du projet pilote.

Pour mémoire, la mission en compagnie des communautés, a eu l’honneur de lancer la 3èmeopération de la récolte d’une superficie abritant les concombres hybrides.

D’après Abdoul Majid Adjibadé, responsable à la production de l’ONG-Revolution, les toutes premières variétés mises en terre sont «le piment, les aubergines, le gombo, la laitue , le concombre, le radis, le navet,  la courgette (concombre hybride), le choux, la tomate, le cornichon, le haricot vert et la pastèque.»

Pour le chargé de la formation, Mohamed Soumah, «ce projet a un impact positif sur la vie socioéconomique des populations, de la production à la commercialisation.»

Félicitant le consortium pour cet acte concret, M. Soumah a renchéri : «Former et accompagner les femmes sur les techniques culturales permet entre autre de gérer les risques de maladies liés à l’utilisation des produits phyto et engrais bio pour préserver les produits et maîtriser le système de compostage dans son ensemble.»

De son côté, la présidente des femmes de Sougué Boungni, Mme Fofana Fatou Dansoko s’est exprimée : «Nous nous sommes accrochées à cette activité génératrice de revenus pour subvenir à nos besoins et assister nos époux dans la prise en charge de nos familles respectives. En d’autres termes, nous dirons que le Consortium SMB Winning a su où mettre le pied.

Elle a sollicité auprès de la SMB un appui supplémentaire pour la protection de la superficie contre les ruminants d’ici la période de divagation des animaux dans le village.

Des propos soutenus par Aïssatou Somparé qui œuvre pour le rayonnement de sa localité avec la réalisation des infrastructures de base.

«Nous sommes heureux de voir le projet pilote prospérer dans le village de Sougué Boungni. Nous saluons le courage, le sérieux et la détermination des femmes de la localité d’accueil. Pour ce qui est des grillages, le Consortium fera un effort pour aider les femmes à atteindre leurs objectifs en termes de développement.», a rassuré le directeur des relations communautaires de la SMB, Wu Qiong.

En ses termes, il a promis la construction très prochaine d’une école primaire dans le district de Sougué Boungni.

Ceci soutient-il, «Pour éviter que les enfants dudit village traversent régulièrement la route minière pour se rendre à Dabankou pour les études.»

Bref, les populations de la localité d’accueil apprécient l’initiative de la SMB qui œuvre pour le bien-être des riverains de ses zones d’intervention.