Boké: Vive tension dans le quartier Yomboya après la mort d’un adolescent

0
635
La mort d’un jeune adolescent âgé d’une dizaine d’années, résidant au quartier Yomboya, à la rentrée de la commune urbaine de Boké, a provoqué la nuit de ce Lundi 7 Septembre, une vive tension entre les jeunes de ce quartier et les agents de la police accusés, par ailleurs, d’êtres responsables de cette disparition tragique d’un de leurs camarades.
Des rues barricadés, des pneus brûlés, de l’huile du moteur déversée sur des chaussées, la circulation bloquée, c’était l’image qu’affichait  cette ville minière ce Lundi soir.
Selon nos informations, la victime a été grièvement blessée samedi dernier suite à une descente musclée des services de sécurité dans le quartier Yomboya réputé être des nids de bandits et de consommateurs de chanvre indien.
Transporté d’urgence à l’hôpital de Conakry, le jeune homme a rendu l’âme cet après midi de ce lundi.
Pour contenir la colère des manifestants, les forces de sécurité ont tenté de rétablir l’ordre en utilisant des gaz lacrymogènes.
Pour l’instant, la police de Boké rejette son implication dans cette affaire et indique que la victime a chuté de lui même entraînant sa blessure.
Affaire à suivre !