Boubacar Yacine, président de la HAC : «que la presse travaille de manière plus indépendante et plus responsable »

0
508

Pour son retour à la tête de l’institution en charge de la régulation des médias – qu’il a dirigé de 2005 à 2007 au moment qu’elle s’appelait de  CNC (Conseil National de la Communication) –, le journaliste et écrivain Boubacar Yacine Diallo entend œuvrer pour une presse à la fois plus indépendante et plus responsable. « Hier président du CNC et aujourd’hui président de la HAC, je crois que je reviens à la maison ; notre maison commune. J’espère pouvoir œuvrer à ce que la presse travaille de manière plus indépendante, mais également de manière plus responsable. Comme vous le savez, l’indépendance et la responsabilité du journaliste vont de pair », a indiqué le nouveau président de la HAC à Guinéenews.

La nomination de Boubacar Yacine Diallo intervient à moins de deux mois  de l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. « Il est vrai qu’en période électorale il faut beaucoup plus de retenue, beaucoup plus de discernement,  mais je voudrais rappeler que le journaliste en toutes circonstances doit être un journaliste. En ce qui concerne l’élection proprement dite, le rôle de la HAC est de répartir de manière équitable le temps d’antenne et de  veiller à ce que personne ne soit brimé. Et ça, je vous le garantis, la HAC que je dirige veillera à ce que ce principe soit respecté », a-t-il dit.

Sur ces nouveaux collaborateurs, Boubacar Yacine Diallo avoue qu’il ne les connaît pas tous. Mais, il compte sur l’expérience de chacun d’eux.