Bouillons «impropres » à la consommation: réaction du président des consommateurs de Guinée

mai 1, 2018 3:32
0

L’annonce, par certains médias citant les services spéciaux du Colonel Moussa Tiégboro, de l’existence d’un grand nombre de bouillons impropres à la consommation sur le marché guinéen, a suscité une psychose générale au niveau des consommateurs comme en témoigne Ousmane Kéita, le président de l’Union des consommateurs de Guinée.

« Nous avons été informés ces derniers jours par des documents qui étaient diffusés via des médias, et qui nous a parlés des produits de consommation dont les bouillons, qui étaient impropres à la consommation. Sur un peu plus de100 marques, on nous a fait comprendre qu’il y en avait 9 qui étaient propres à la consommation et le reste était du poison. Nous avons été ahuris, estomaqués. Nous avons eu beaucoup peur. Donc directement le lendemain, nous nous sommes dirigés vers le ministère régalien qui est celui du Commerce. Vous savez, il y a les services de répression que nous saluons d’ailleurs, qui font un excellent travail d’identification, mais le ministère joue un rôle régalien, celui de nous informer sur la qualité des produits que nous consommons. Nous sommes venus voir le ministre pour lui exprimer nos inquiétudes et il nous a fait comprendre qu’effectivement, à son niveau, il y a des travaux qui ont été faits depuis un certain temps par l’office national de contrôle de qualité. Il y  a un certain nombre de marques, pour le moment, qui sont déclarées propres à la consommation, je dis bien une partie. Et cette information, nous allons devoir les diffuser à l’intention de nos consommateurs », a réagi le président de l’union des consommateurs de Guinée.

«La première garantie que nous donnons, c’est celle qui émane du ministère du Commerce. Il faut qu’on ait confiance à nos institutions. Si le ministère du commerce, à travers l’office, nous dit que le bouillon est bon, il est bon », a conclu Ousmane Kéita.