Bourse de sous-traitance et des partenariats : GAC devient la première société minière à faire son entrée

juin 7, 2019 2:40

La société minière Guinea Alumina Corporation S.A (GAC) a signé ce jeudi 6 juin 2019 son entrée à la Bourse de sous-traitance et des partenariats (BSTP) à la Minière, à Conakry. GAC, qui est une filiale à part entière de la société Emirates Gbobal Aluminium (EGA), devient ainsi la première société minière à adhérer à la BSTP.

Avant la signature de cet accord entre GAC et le ministère des Mines et de la Géologie à travers le chef de cabinet dudit département, Ibrahima Abe Diallo, Directeur général de la BSTP, a fait savoir que cette bourse de sous-traitance a été créée  dans le cadre de la mise en  œuvre de la promotion du contenu local que la pour permettre aux Guinéens, notamment le secteur privé, de bénéficier des retombées socioéconomiques des grands investissements.

« A travers cette adhésion, dit-il, GAC s’engage à passer leurs appels d’offre à travers la bourse de sous-traitance, à travailler avec la bourse aussi pour renforcer les capacités des fournisseurs afin qu’on puisse développer un secteur privé dynamique. Nous sommes très heureux de cet engagement de GAC. »

Quant à Youssouf Sylla, représentant de GAC à cette cérémonie et signataire du document d’adhésion, a expliqué les avantages de la BSTP pour sa société : « La plateforme BSTP va nous permettre, dans nos démarches, à développer le contenu local et avoir accès aux entreprises compétitives sur le territoire guinéen. Donc c’est une bonne opportunité pour nous de jouer un rôle dans le contenu local. »

Selon Youssouf Sylla, les entreprises nationales qui satisfont aux exigences des cahiers de charge sont plus avantagées que les entreprises étrangères quand il y a appel d’offre : « Actuellement, lorsqu’on fait des appels d’offre, on essaie toujours de privilégier les sociétés guinéennes. Dès qu’une société guinéenne satisfait aux exigences et aux normes des cahiers de charge, elle devient automatiquement privilégiée par rapport aux entreprises étrangères. Donc c’est une fierté pour nous d’être la première société minière à contribuer au développement de ce contenu local. »

Pour le chef de cabinet du ministère des Mines et de la Géologie, Ahmed Keita, la promotion du contenu local reste une priorité du président Alpha Condé : « La promotion du contenu local est une priorité du président de la République. Un décret, qui est force de loi, a été pris à cet effet. »

Poursuivant son intervention, il a fait savoir que des demandes d’adhésion à la BSTP ont été envoyées à toutes les multinationales minières : « Dès après la mise en place de la bourse, on a écrit à toutes les sociétés minières de se faire enregistrer. Donc aujourd’hui nous nous réjouissons que ce soit le secteur minier qui prend le lead encore avec GAC pour se faire enregistrer à la BSTP et signer un accord. Ce qui veut dire que tout ce qui est appel d’offre passera par la BSTP. »

Puis, il a réitéré son appel aux autres sociétés minières de venir se faire enregistrer à la BSTP : « Nous lançons un appel aux autres sociétés minières qui ne sont pas fait enregistrer de le faire de signer un accord avec cette plateforme pour l’opérationnalisation effective de cette bourse, car elle est très importante dans le cadre de la promotion du contenu local, dans le cadre où elle crée un lien entre les sociétés minières et les entreprises guinéennes. »