Bras de fer Etat- SLECG : le nouveau patron de l’USTG appelle les deux parties au dialogue

0
466

A peine élu à la tête de l’USTG (Union Syndicale des Travailleurs de Guinée), Abdoulaye Sow a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur, Louis M’Bemba Soumah qu’il a qualifié d’icône du mouvement syndical guinéen, a-t-on constaté ce mercredi 21 novembre au Palais du peuple de Conakry.

L’actualité oblige, le nouveau patron de l’USTG, M. Sow a invité le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercher de Guinée), qui est à l’origine d’une grève qui paralyse le système éducatif guinéen depuis le 3 octobre dernier, à se retrouver à la table de négociations avec l’Etat pour une sortie de crise. Toutefois, le secrétaire général de la FESBAG (Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Microfinance de Guinée), Abdoulaye Sow a déploré les intimidations et le gel des salaires des enseignants.

«Je rends un vibrant hommage à Louis M’Bemba Soumah qui est une icône du mouvement syndical guinéen. Il se racontait par tout que l’homme ne lâcherait pas et qu’il aurait pris de l’âge. Cette nouvelle équipe de l’USTG arrive à un moment où le pays traverse une crise dans le secteur de l’Education. Beaucoup de personne pensent qu’il faille menacer et intimider les enseignants grévistes ou encore geler leurs salaires. Je voudrais dire aux autorités et au peuple de Guinée que l’USTG souhaite que les parties se retrouvent autour de la table pour sortir de cette situation conflictuelle. Nous serons un syndicat responsable ayant comme partenaire Etat et nos employeurs…», a-t-il expliqué.