Bruxelles : Grande manifestation de FNDC-Belgique contre le 3e mandat en Guinée

0
1307

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) section Belgique a organisé une grande manifestation à Bruxelles contre la présidence à vie que veut s’octroyer le président Alpha Condé selon les termes des frontistes.

Ce samedi 22 juin 2019, c’est devant le palais de justice de Bruxelles à la place Poelart que se sont rendus des nombreux compatriotes guinéens issus de la diaspora pour manifester contre le projet d’une nouvelle constitution que veut proposer le président Alpha Condé, a constaté Guineenews sur place.

La manifestation était prévue à 1300 heures, mais nombreux sont les guinéens qui étaient déjà sur place à partir de 11 00 heures pour exprimer leur « opposition à toute modification ou proposition d’une nouvelle constitution » selon des personnes interrogées sur place.

Des fortes délégations venues de toutes les villes du royaume belge, de l’Allemagne, de la France, des Pays, du Luxembourg et même de l’Espagne lointaine ont fait le déplacement pour venir grossir les rangs des manifestants.

Parmi les personnalités guinéennes connues, on notait la présence de Marie-Madeleine Diabaté, ex-candidate malheureusement à l’election présidentielle de 2015, Blaise Cherif ancien ambassadeur de la Guinée aux Etats-Unis d’Amérique…

Sur des nombreuses bandes et pancartes on pouvait lire « Non à un 3e mandat pour Alpha Condé » « Non à une nouvelle constitution » «Non à un coup d’Etat civil » « Alpha zéro ! Kassory zéro ! tous les promoteurs du 3emandat zéro ! ».

L’hymne national de la Guinée a été entonné à plusieurs fois pour galvaniser la foule des manifestants sous un soleil ardent.

Déjà le vendredi 21 juin, une forte délégation du FNDC Belgique et des personnalités guinéennes ont rencontré les représentants de l’Union Européenne pour attirer leur attention sur « les risques que court la Guinée si Alpha Condé mettait son projet en exécution » nous a précisé un membre de la délégation.

Au cours de cette rencontre, la délégation guinéenne a remis aux représentants de l’Union Européenne la liste des personnes promoteurs du coup d’Etat constitutionnel en planification en Guinée.

Les organisateurs ont promis de continuer les manifestations tant que Alpha Condé ne renoncera pas publiquement à son projet, un peu à l’image de ce qui se passe en Algérie, au Soudan.