Camp de Soronkoni: les femmes des détenus de N’Zérékoré réclament la libération de leurs maris

599
Exif_JPEG_420

Dans l’après-midi du lundi 18 janvier 2021, les femmes des détenus du Camp de Soronkoni, sis à Kankan, ses sont manifestées devant le tribunal de première instance de Nzérékoré. Elles étaient venues exprimer leur-ras-le-bol face à la détention prolongée de leurs époux.

Ils sont huit au total à être arrêtés et détenus au Camp de Soronkoni et dont les femmes réclament la libération.

Interrogée, Marie Tolno, dira : “nous sommes très mécontentes. Nous demandons la libération de nos époux. Sur 43 détenus au départ, 35 ont été libérés et huit restent toujours détenus et sans procès. On se pose la question pourquoi nos maris sont toujours en prison. Leur état de santé se dégrade chaque jour. C’est pourquoi nous demandons au président (Alpha Condé, ndlr) de les libérer.”

Par ailleurs, le substitut du procureur, M. Sanoh a précisé que : “ les 35 personnes sont sous-contrôle judiciaire. Et celles qui sont détenus, le sont en tenant compte des témoignages. Donc, leur procès doit se tenir bientôt, soit ici ou soit Kankan”.

Enfin, ces femmes promettent de battre le pavé dans les jours à venir si toutefois, leurs époux ne sont pas libérés.

Facebook Comments