Campagne agricole 2020 : les producteurs de Labé attendent toujours la subvention de l’État

0
690

Contrairement aux années précédentes, cette fois-ci la subvention de l’État guinéen aux producteurs de la préfecture de Labé se fait toujours désirer. Le programme semble perturbé par l’actuelle épidémie de coronavirus. Ainsi, près de deux mois après la date habituelle de lancement officiel de la campagne agricole, cette année les agriculteurs se débrouilleraient avec les moyens du bord pour tenter de sauver la saison culturale, a appris Guinéenews.

Pourtant, la direction préfectorale de l’agriculture aurait déjà effectué les travaux en amont, en attendant la réaction de l’Etat. Lancinet Sangaré, le directeur préfectoral de l’agriculture de Labé plante le décor : « comme d’habitude au début de chaque campagne agricole, on réunit les différents cadres pour préparer d’abord le calendrier agricole et ensuite informer les producteurs de la présence habituelle des intrants agricoles. Mais c’est déjà bien parce que là le nombre de producteurs est bien ciblé pour que ces intrants-là soient bien repartis, équitablement entre ces producteurs qui sont démunis. La liste est venue en même temps », soutient-il.

Malgré le retard, la direction préfectorale de l’agriculture de Labé, reste optimiste par rapport à l’arrivée incessante des intrants : « maintenant là on est pas encore entré en possession des intrants agricoles. Donc, il y a des missions du département qui sont déjà passées pour justement s’informer de l’état actuel de la campagne agricole. Et c’est bien que beaucoup de producteurs ont déjà commencé avec leurs propres moyens. A la date où je vous parle, nous avons reçu une correspondance vendredi dernier, qu’ils vont nous envoyer des intrants agricoles, notamment des semences de riz, les engrais et les herbicides », ajoute Lancinet Sangaré.

Il faut rappeler  que le chef de l’État a récemment pris l’initiative de retirer la filière pomme de terre à Moussa Para qui a longtemps tenu les rênes de cette structure.