Campagne électorale mouvementée : Cellou Dalein appelle au calme et à la retenue

0
350

Cellou Dalein Diallo, principal challenger d’Alpha Condé a été empêché d’entrer à Kankan, le dimanche 11 octobre, pour battre campagne électorale. Des violences ont été enregistrées à Kankan dont les principales victimes seraient des militants supposés de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). Pire, le cortège de Cellou a été attaqué à Faranah. Des journalistes ont failli être brûlés par des jeunes qui ont monté une embuscade à la sortie de la ville et s’en pris au véhicule. Ils ont lancé une bouteille d’essence contre le chauffeur qui a pu l’esquiver. Suite à cette situation, des risques de représailles sont énormes.

En conférence de presse à Mamou ce lundi 12 octobre, Cellou Dalein Diallo a appelé au calme : « J’appelle toute suite au calme. Pas de mesure de représailles. On ne peut pas aller dans la logique de Alpha Condé, celle de la violence. Il faut que les gens se calment et fassent preuve de retenue et de responsabilité. »

Cellou Dalein réaffirme son engagement à unir les Guinéens une fois élus président de la République : « Mon ambition c’est d’unir et servir les Guinéens et c’est pourquoi la réconciliation nationale est inscrite parmi les actions prioritaires de l’UFDG. Quand j’accéderai à la présidence de la République après le 18 octobre, ma première mission sera de réconcilier les Guinéens. Il y a eu beaucoup de violences d’État dans ce pays, il y a eu beaucoup de représailles, beaucoup de victimes. Il y a des gens qui ont subi des préjudices énormes. Ils n’ont pas eu droit à la justice. Il faut mettre en œuvre une politique crédible de réconciliation et tourner cette page de violences et de douleurs. Pour cela il faut la justice et la justice c’est d’abord reconnaître le mal. Il faudra des garanties de non répression. »

Lire vidéo: