Campagne électorale : N’Zérékoré vibre au rythme du « Cellou Laamikè »

0
635

C’est une véritable démonstration de force que les militants et sympathisants de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et les partis alliés ont faite le 8 octobre à l’occasion de l’arrivée de Cellou Dalein Diallo, candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. C’est une rentrée triomphale et même exceptionnelle dans la ville fondée de Zalikwèlè dont le président de l’UFDG se souviendra très longtemps.

Des militants vêtus des couleurs du parti et du « forêt sacrée », la tenue traditionnelle de N’Zérékoré, sont allés accueillir le candidat soutenu par l’Alliance nationale pour l’alternance démocratique (ANAD) à 40 km de la ville. De Koulé, la ville natale de Dadis Camara, il a fallu à Cellou et à sa suite, trois heures pour arriver à la place des martyrs située en face du camp Béhanzin.

Quand Cellou Dalein a été accueilli dans cette même ville en septembre 2015, il y a eu du monde, mais pas autant. Ce qui pousse certains à dire que la ville N’Zérékoré revient désormais à l’UFDG et à ses alliés. Cette situation pourrait s’expliquer par un cumul de frustrations de la population. Car ici, les gens n’ont pas oublié les violences enregistrées en marge du double scrutin du 22 mars 2020, mais aussi les conditions de vie, l’état des routes, etc.