Campagne pour les législatives : « L’opposition va réagir dans les 72 heures », réagit Dr Faya

0
804

Dans un décret lu  ce mercredi 15 janvier à la télévision nationale, le président de la République Alpha Condé a ouvert les campagnes pour les élections législatives prévues le 16 février 2020. Joint au téléphone par Guinéenews, pour sa réaction à cette nouvelle phase du chronogramme électoral que vient de dérouler le président, le leader du Bloc Libéral (BL), Dr Faya Millimono n’est pas passé du dos de  la cuillère.

L’opposant a déclaré que la Guinée et les Guinéens ne se laisseront pas faire.

«L’opposition guinéenne livrera sa réponse au plus tard dans les 72 heures qui vont suivre», a-t-il promis.

Poursuivant, Dr Faya Millimono a dénoncé la  fuite en avant de l’exécutif, dans l’organisation de ce scrutin controversé.

«Nous savons que nous n’avons pas de fichier électoral aujourd’hui.  Au moment où nous parlons, il y a deux recours devant la Cour Constitutionnelle par rapport au processus électoral en cours. Le président de la République est plus intéressé par la tenue des élections le 16 février, et c’est ce qui a fait qu’il a pris un décret appelant le corps électoral, avant même que la date ne soit arrivée. Au moment où nous parlons, nous ne connaissons pas le corps électoral, tout cela me semble  insérieux», a-t-il regretté.