voir Plus
    mercredi, 14 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    CAN 2019 : le message des mendiants et autres couches vulnérables au Syli

    Mercredi 17 avril,  après le ministère du Commerce, la caravane de collecte de fonds en faveur de l’équipe nationale de football a atterri dans les locaux du ministère de l’Action sociale, de l’Enfance et de la Promotion féminine. Face aux membres du Comité de soutien, la ministre Mariama Diaby Sylla tient d’abord à rappeler que son ministère n’est pas comme les autres ; c’est un ministère qui vit des dons. Nonobstant, le ministère a réussi à trouver une enveloppe – dont le contenu n’a pas été dévoilé – pour soutenir la cause nationale.

    Selon la ministre Mariama, on a tenu la main aux cadres du département, mais aussi aux femmes, aux enfants et même aux mendiants qui vivent autour des grandes mosquées de Conakry. « Et chacun d’eux à donner… », a indiqué la ministre. Mais, en donnant, ces Guinéens de la couche vulnérables ont tenu à adresser un message qui a été transmis au Comité de soutien. « Au nom des plus vulnérables, au nom du personnel, on a pu trouver une enveloppe pour soutenir le Syli. Lorsqu’on parle du Syli, on parle du Rouge-Jaune-Vert qui nous unit. Il est alors question de notre honneur à nous tous. La couche vulnérable voudrait donc que lorsque les joueurs seront sur le terrain, qu’ils pensent aux cinq mille, mille et cinq cents francs guinéens qu’on a donnés pour défendre l’honneur de la nation. Qu’ils ne pensent pas à l’argent, qu’ils pensent à l’honneur pour défendre vaillamment la nation », a transmis la ministre.

    Pour sa part, la ministre  veut la coupe. « Je ne veux même pas qu’ils perdent, je veux qu’on nous ramène la Coupe », a émis la ministre qui a encore en mémoire la douleur de l’élimination à une  finale de Coupe d’Afrique.

    Touché par ce message des plus vulnérables, le président du Comité de soutien au Syli, général Mathurin Bangoura a promis de transmettre à son tour le message au ministre des Sports, qui a mis en place ce Comité de soutien au Syli national. «  La crise économique est mondiale, mais ce que nous traversons en Guinée est aussi spéciale. Mais si malgré ça, les gens acceptent de mettre la main à la poche pour donner, ce n’est pas pour l’argent, c’est pour l’honneur… Ce message sera transmis « , a-t-il promis.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE