CAN 2019 : le Syli coule (3-0) et l’Algérie se hisse aux quarts de finale

0
436

Les Fennecs d’Algérie ont malmené le Syli national de Guinée sur le score de 3-0 au stade du 30 juin de Caire. Un choc largement disputé par les Algériens ce dimanche comptant pour les huitièmes de finale de la 32ème édition de la coupe d’Afrique des nations Egypte 2019. Les Guinéens ont subi le jeu avant céder dès la 24è minute grâce à un  but  de  Youcef
Belaili, qui a surclassé Ibrahim Koné avec un pied droit. Dominés par les Algériens, le syli a tenté de réagir mais ont manqué de précision dans le dernier geste. L’avant-centre du Syli, José Martinez Kanté a buté sur la défense des Fennecs qui a montré sa faiblesse. Les Algériens ont tenté d’aggraver le score mais en vain. Donc, le score à la pause sera à l’avantage de l’Algérie 1-0.

De retour des vestiaires,  les Guinéens se lancent avec une frappe de Mady Camara à la 55è. Plus tard, les Algériens ont doublé la mise par Riyad Mahrez. En dépit des rentrées de Lass Bangoura, François Kamano, le Syli  s’étouffe peu à peu, et le nouvel entrant Adam Ounas  enfonce
les Guinéens avec un 3ème but à la 82è minute. Un résultat logique qui qualifie l’Algérie aux quarts de finale et confirme son statut de l’un des meilleurs prétendants au titre.  Il affrontera le vainqueur de Côte d’Ivoire–Mali.

La Guinée rentre à la maison avec un bilan litigieux, avec 4 sorties, une victoire contre le Burundi, 2-0, un nul et deux défaites avec le plus grand score des huitièmes de finale enregistré pour le moment.

Faut-il rappeler que les clauses du contrat de l’entraîneur, Paul Put dont le salaire serait de 40.000 dollars et autres avantages stipulaient de faire qualifier le Syli à la CAN 2019 avec pour objectif de se tailler une place en demi-finale

Pour l’heure, les regards sont tournés vers les autorités sportives quant à l’avenir de Put à la tête du Syli de Guinée.

Depuis Caire, Salematou Sylla pour Guineenews