CAN 2019 : Raoul Savoy, coach de la Centrafrique, évoque son match contre le Syli

0
1547

Auteur de quatre matches amicaux de préparation en Gambie, au Maroc et au Niger, le sélectionneur de la Centrafrique, prochain adversaire de la Guinée, au compte de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019, a donné son avis sur sa prochaine sortie contre la Guinée.

En trois étapes, les « fauves de Bas-Oubangui » ont disputé quatre matches amicaux. Le 23 mars, ils ont arraché le nul à Banjul face à la Gambie (1-1) avant de battre le Kenya, le 28 mai, à Marrakech (3 -2).

Ceci fait, les poulains du technicien hispano- suisse, Raoul Savoy, ont pris part, fin mai à Niamey, à un tournoi triangulaire. En deux sorties, la Centrafrique a fait jeu égal avec le Mena du Niger (3-3), suivi d’une victoire étriquée contre les Cranes d’Ouganda (1-0).

En quatre matches, la défense centrafricaine a encaissé 7 buts contre huit buts pour son attaque.

En septembre 2018, la Guinée, vainqueur de la Côte d’ivoire à Bouaké (3-2), accueille à Conakry, le co-leader du groupe, la Centrafrique, vainqueur du Rwanda à Bangui lors de la première journée.

Au terme du tournoi de Niamey, le coach de la Centrafrique, Raoul Savoy, a donné son avis par rapport à sa prochaine sortie contre le Syli national de Guinée, en septembre à Conakry. « Ce match en Guinée, forcément, est une belle montagne à gravir mais que l’on pourra gravir si l’on y croit », a-t-il affirmé.

Parlant de son stage à Niamey, il a évoqué la « belle ambiance », qui règne dans la tanière des fauves. « Une équipe très concentrée, disciplinée. Les joueurs ont répondu présent. Plusieurs parmi eux, c’était leur première sélection, certains leur premier but. Sur les 22 joueurs, nous avons utilisé vingt. On est sur le bon chemin. Maintenant, les joueurs vont rentrer », a-t-il martelé.

Ces propos sont dispatchés par l’un des officiers médias de la fédé, Elhadj Mamadouba Camara « Blaise ».