CAN Egypte 2019 : plus de 2 milliards gnf ont été mobilisés (comité de soutien)

juin 8, 2019 2:56

« Nous n’avons pas été bien accueillis dans les départements ministériels… »

Les dirigeants du football guinéens ont présenté ce samedi 8 juin dans un réceptif hôtelier de la place l’état d’avancement des préparatifs du Syli National sénior qui est qualifié pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) prévue à partir du 21 juin en Egypte.

A cette occasion, le comité national de soutien au Syli, par la voix de son président, le gouverneur de la ville de Conakry, général Maturin Bangoura, est revenu sur leur mésaventure pendant la collecte de fonds.

« Nous n’avons pas été bien accueillis dans les départements ministériels… », affirme le général Mathurin par rapport au passage de sa caravane dans les différents départements ministériels. Il y a de ces départements ministériels, dénonce-t-il, qui n’ont donné que 5 millions de francs guinéens. Pire, précise-t-il, d’autres n’ont même pas accepté de recevoir le comité. Seul le ministère des Mines qui a fait une enveloppe de 100 000 000 gnf, soutient Mathurin Bangoura qui rappelle que c’est seulement 13 ministères qui ont été touché par la caravane.

 Aux dires du président du comité de soutien au Syli national, la campagne 2019 reste l’une des plus médiocres en termes de mobilisation de fonds.

A ce stade de la collecte, le général Mathurin a annoncé une somme de 2 milliards 61 millions 124 francs guinéens.

S’agissant de la contribution des entreprises locales qui reste très dérisoire, le président du comité de soutien au Syli a déclaré que la Palm d’or est revenue à la société de Samba Batchily Solektra avec une enveloppe de 500 millions de francs guinéens.

Les partis politiques ne sont pas restés en marge de la mobilisation de fonds, a souligné Mathurin Bangoura. En ce qui les concerne, précise-t-il, UFR, UFDG et le RPG ont respectivement donné 5, 15 et 25 millions de francs guinéens.