Candidature annoncée d’Alpha Condé : Cellou Dalein parle « de l’aboutissement d’un processus»

0
3102

Alpha Condé n’a officiellement fait que « prendre acte » du choix porté sur lui par son parti pour être candidat à la prochaine présidentielle. Mais du côté du president de l’Union des forces démocratiques de Guinée (ufdg), on ne se fait pas d’illusions.

C’est chez nos  confrères de RFI que Cellou Dalein Diallo a fait sa première réaction à la convention du parti au pouvoir. Pour le principal opposant, il s’agit là  de « l’aboutissement d’un processus que Alpha a déclenché depuis bientôt un an; et qui est passé par le changement de constitution dont le seul objectif est de pouvoir s’octroyer une présidence à vie. »

Et d’ajouter « qu’il (Apha Condé ndlr) a violé l’ancienne constitution. Il a fait adopter dans la douleur, sans la participation du peuple cette nouvelle constitution. »

Puis, de préciser que « les Guinéens ont montré leur opposition à cette présidence à vie. »

A propos de l’éventuel effet de contagion entre la candidature désormais actée d’Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire et celle plus que probable d’Alpha Condé, pour le président de l’Ufdg « Alpha s’est ouvert cette voie par la violence. Il a emprisonné des milliers de personnes. »

Et d’ajouter que « quelle que soit l’attitude d’Alassane Ouattara, Alpha va continuer à dérouler son agenda. »

« Mais, comme pour ne pas s’avourer vaincu, l’opposant déclare que « le peuple de Guinée n’a pas dit encore son dernier mot. »