Caravane Nationale Citoyenne : forte mobilisation de la jeunesse à N’Zérékoré

décembre 30, 2018 1:04

La salle de réunion du Centre d’écoute de conseils et d’orientations pour les jeunes (CECOJE) de N’Zérékoré, a servi de cadre à la réalisation des différentes activités de la caravane nationale citoyenne de la jeunesse ce dimanche, 30 décembre 2018. La cérémonie s’est déroulée sous la présidence de M. Jean Simith Sandy, le directeur de cabinet du gouvernorat entouré du préfet Sory Sanoh et de l’inspecteur régional de la jeunesse, Moustapha Camara.

En effet, à l’image des autres régions déjà traversées, Kouyaté Bouraima, le chargé de formation à l’Agence nationale du volontariat jeunesse (ANVJ) a indiqué que les caravaniers sont venus sensibiliser les jeunes de N’Zérékoré sur des thématiques importantes à savoir la promotion de la culture de la paix, de la citoyenneté, de l’unité nationale, de la cohésion sociale, de la protection de l’environnement et de l’esprit du volontariat pour le développement du civisme.

La rencontre a réuni des dizaines de femmes, élèves, étudiants et sportifs de N’Zérékoré à l’occasion de l’arrivée de la caravane nationale citoyenne de la jeunesse.

Selon Cheick Sanoussy, l’inspecteur de jeunesse et de sports en service au ministère de la Jeunesse et de l’Emploi-jeune : « la première thématique de cette caravane lancée récemment à Conakry, c’est la citoyenneté, le vivre ensemble, le respect de l’environnement et l’esprit du volontariat. Donc, ce sont les thématiques qui ont et vont être développées durant ces 15 jours de la tournée ». Poursuivant, il dira que les caravaniers sont au nombre de 55 jeunes et de 6 cadres de l’unité de la coordination.

Les travaux de cette journée ont été marqués par des prestations théâtrales et des conférences débats sur les différentes thématiques de la caravane.

Une initiative saluée par Audrey, envoyée par une ONG française en Guinée dans le cadre du dispositif du service civique et volontaire de l’Agence Nationale du Volontariat Jeunesse (ANVJ). Selon elle, « la démarche est bonne parce que toutes les régions sont ciblées, parce qu’on va pour sensibiliser les jeunes aussi bien sur l’environnement que sur la citoyenneté, la cohésion sociale, la promotion de la paix et surtout sur la promotion du volontariat ».

Pour la clôture, le directeur de cabinet du gouvernorat se dit très satisfait du contenu des messages véhiculés. Il a aussi appelé les participants de tout bord à la vulgarisation des messages mais aussi à cultiver le vivre ensemble partout où ils sont.

Pour Emanuel Peniseny, participant : « à partir d’aujourd’hui, je vais sensibiliser mes amis en faisant passer des messages comme la protection de l’environnement, la paix, la cohésion sociale et l’unité sacré. Car la Guinée nous appartient tous ».

Lancée le 22 décembre à Conakry par le ministère de la Jeunesse et de l’Emploi-jeunes et mise en œuvre sur le terrain par l’Agence nationale du volontariat jeunesse, cette caravane va continuer sur Faranah demain lundi 31 décembre avant sa clôture à Conakry le 05 janvier 2019.