Carnet de route : à la découverte des centres sportifs de KPC, cet autre grand mécène du foot en Guinée

0
1929

Nous sommes à 45Km de la ville de Conakry, de retour de Boké ce jeudi 23 avril. À notre gauche, on observe des imposants bâtiments qui surplombent la petite localité paisible de Khorira.

« Voyez-vous ce site, non loin ? C’est le centre sportif du richissime homme d’affaires et l’un des patrons du BTP en Guinée, Kerfalla ‘’KPC’’ Camara.  Mon frère, c’est un travail gigantesque qu’il est en train de réaliser loin des regards indiscrets. Vous pouvez aller le visiter. S’ils les travailleurs acceptent évidemment… », déclarait un vendeur de charbon de bois, riverain du centre sportif de KPC.

Sur le chantier d’une des plus grandes infrastructures sportives privées du pays

Après 3 minutes de voiture, nous voilà sur le site. Nous sommes accueillis à l’arrivée par des bruits assourdissants des engins lourds qui procèdent au terrassement. En face de nous, des agents de sécurité qui nous bloquent l’accès au site, faute d’autorisation préalable. Après une brève présentation et un appel téléphonique, nous voici enfin autorisés à visiter le centre. Sur place tout est fait en grand et c’est forcément impressionnant !

Le centre est bâti sur une superficie de 32 hectares, dans un relief accidenté comme creux de montagne. Les engins lourds s’activent à mouler la terre pour avoir un domaine nivelé. Ces travaux pharaoniques en cours dénotent de l’audace et de l’ambition du promoteur de ce projet qui rappelle les Pharaons d’Egypte lorsqu’ils bâtissaient les pyramides à l’antiquité.

Quatre bâtiments déjà sortis des terres et des pelouses qui prennent forme

Deux blocs (administratif et académique) et deux autres bâtiments qui vont servir de dortoir et de salle de préparation physique avec un taux d’exécution estimé à 80%, nous précise l’ingénieur en chef, Mamadou Adama Bah.

Au milieu de ces bâtiments, se trouvent quatre pelouses à la dimension internationale.

« Ici, les pelouses seront dotées de gazons naturels. Vous pouvez imaginer toute l’ingénierie qu’il faut sur cette terre et surtout à long terme pour son entretien. Mais, nous sommes confiants. Des spécialistes seront engagés pour un entretien efficace de nos pelouses. Avec KPC, on ne s’inquiète pas pour ce projet… », affirme d’un air assuré monsieur Bah.

Le bloc administratif qui longe la rentrée du centre, rappelle le style architectural de l’Europe médiévale. Une représentation qui symbolise la vision et la pensée philosophique du promoteur Kerfalla Camara KPC. «…Nous ne sommes que des Guinéens et nous devons être Guinéens dans le sens le plus élevé du terme… »  ( voir photo)

Plus de 150 ouvriers se relaient sur le chantier pour respecter le rendez-vous de 2021

Toujours en compagnie de notre Ingénieur en chef et guide du jour, nous effectuons un tour de la zone des pelouses. « Chaque pelouse mesurera 105 mètres de long et 67 mètres de large. Ce sont les normes standard de la fédération internationale du football association (FIFA). Mon objectif avec mes 150 ouvriers est de rendre le centre opérationnel avant le 1er janvier 2021. Nous avons également des travaux à Conakry. Le président KPC s’est engagé aussi à rentre moderne de centre d’entraînement de son Club Hafia FC à Nongo. D’ailleurs, j’insiste qu’après votre visite ici, de se rendre à Nongo pour voir l’état d’avancement des travaux », propose monsieur Bah.

Difficile de refuser une telle offre de visite merveilleuse et captivante. Aussitôt, nous donnons, séance tenante, notre accord. Notre guide et Ingénieur en chef des travaux joint monsieur Sakho qui devait nous attendre aux environs de 17 heures à Nongo.

Stade d’entrainement du légendaire Hafia à Nongo, un autre challenge pour KPC

Après cette merveilleuse visite des infrastructures de Khorira et ces échanges très instructifs avec l’ingénieur en chef, nous avons pris le chemin du retour pour Conakry. Après moins d’une heure de trajet, nous atteignons enfin Conakry avec ses interminables bouchons. De Sonfonia à Simbaya, il nous a fallu plus de trois quarts d’heure pour pouvoir rallier le lieu de notre rendez-vous. Heureusement, ce jour est un jour de chance pour nous. Car, en temps ordinaire, monsieur Abdoulaye Sakho est un homme extrêmement occupé à Guicopres. Il est à l’image de son patron, Kerfalla KPC, nous confie-t-on.  

Ici comme à Khorira, c’est le même constat : les différents corps de métier sont à pied d’œuvre et les travaux avancent à la satisfaction. Les agrégats servant à la réalisation de la pelouse sont déjà sur place.  « Contrairement à Khorira, ici le chef KPC a décidé de doter ce centre de gazons synthétique de 10cm. Son objectif, au-delà des entraînements du Hafia FC, est d’accueillir les matchs du championnat national, pourquoi pas des rencontres internationales. À cet effet, il a prévu une tribune couverte de 1000 places assises, des salles de fitness, quatre dortoirs et des toilettes. », indique monsieur Sakho, notre interlocuteur sur cet autre chantier de KPC.

Faut-il par ailleurs souligner que l’ensemble de notre visite a été ponctuée des séances de photos que nous vous livrons sur la page Facebook de votre quotidien d’informations, Guinéenews.

Bangaly Steve Touré, de retour de Boké pour Guinéenews