Cas de charbon bactérien signalés à Lisso, Boffa : des éleveurs de Fria mis à l’index

0
415

Les éleveurs des localités de Kolonfikhai et Missira, dans la sous-préfecture de Lisso, à environ 76 kilomètres de la commune urbaine de Boffa, ont enregistré ces derniers jours plusieurs cas de contamination de leurs bœufs. Selon des témoignages des habitants de ces localités, leurs animaux auraient été contaminés par d’autres boeufs venus de la préfecture de Fria.

Ibrahim Sylla, Vice-maire de la commune rurale de Lisso, a indiqué à Guinéenews que les éleveurs et agriculteurs de Kolonfikhai et Missira protestent depuis contre cette décision depuis quelques semaines. Lamine Sylla, citoyen de Kolonfikhai, accuse ces animaux venus de Fria d’avoir dévasté son champ de riz.

« J’ai appelé la direction préfectorale pour l’informer de la situation. Selon les dires des paysans, certains des animaux venus de Fria seraient malades et continuent à contaminer les bœufs des éleveurs locaux », a indiqué le Vice-maire à Guineenews.

Contacté par Guineenews©, le directeur préfectoral de l’Elevage a indiqué ce sont des troupeaux en transit. « Quand j’ai été informé par le maire de Lisso, je me suis rendu directement dans ces deux localités pour le constat. J’ai vu lesdits troupeaux et j’ai rencontré leurs propriétaires. Ces derniers m’ont indiqué que leurs bœufs souffraient plutôt du charbon et non de la fièvre aphteuse », a expliqué le directeur préfectoral de l’Elevage de Boffa et d’ajouter : « avant même que je n’arrive sur le terrain, ces éleveurs étaient déjà interpellés par mon homologue de Fria. »