Catholic Relief Services recrute: un Conseiller technique prévention du paludisme

octobre 15, 2018 8:30
0

A propos de CRS 

Catholic Relief Services (CRS)met en œuvre l’engagement des Evêques des Etats-Unis à aider les pauvres et les vulnérables à l’étranger. Notre identité catholique est au cœur de notre mission et de nos opérations. Nous accueillons volontiers parmi notre personnel et nos partenaires, des personnes de toutes les confessions et traditions séculaires qui partagent nos valeurs et notre engagement à servir ceux qui sont dans le besoin.

DESCRIPTION DE POSTE DE CRS

Titre du poste : Conseiller technique prévention du paludisme

Département :  Project Fonds Mondial

Échelon :  9

Superviseur immédiat : Directrice Adjointe du Projet Fonds Mondial

Pays/lieu :  Conakry, Guinée

Résumé du poste :

CRS est établi en Guinée depuis 2000 et appuie le Gouvernement dans ses efforts de développement. Cet appui se focalise sur les domaines de la santé, la gouvernance, l’éducation et le renforcement des capacités institutionnelles de la Caritas locale (Organisation pour la Promotion Humaine (OCPH) et d’autres organisations locales. CRS a aussi développé des partenariats avec plusieurs départements ministériels avec qui nous travaillons étroitement de même qu’avec les communautés à la base, ce qui a abouti à un programme pays multisectoriel. Le programme pays de CRS en Guinée est surtout orienté vers le secteur de la santé avec des financements du Fonds mondial, l’USAID et la Banque Mondiale.

Dans le cadre du Nouveau Modèle de Financement (NFM) du Fonds Mondial, la Guinée a obtenu une importante subvention pour la réduction de la morbidité et de la mortalité liées au paludisme. CRS a été retenu comme Récipiendaire Principal (RP) pour la mise en œuvre de cette subvention qui est exécutée depuis 2015.

Le but de ce projet est d’accompagner le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) et les acteurs communautaires pour réduire d’ici 2022, la morbidité et la mortalité liées au paludisme de 50 % par rapport au taux de 15% de prévalence de 2016.

Pour atteindre ce but les objectifs suivants ont été fixés :

  • Objectif 1: Assurer la protection d’au moins 90% des populations cibles avec des mesures de prévention efficaces contre le paludisme, d’ici 2020.
  • Objectif 2 : Assurer la PEC précoce d’au moins 90% des cas de paludisme conformément aux directives nationales au niveau des formations sanitaires et de la communauté.
  • Objectif 3 : Renforcer le système national d’information sanitaire y compris le système de suivi/évaluation du PNLP.
  • Objectif 4 : Renforcer les capacités de gestion, de partenariat et de coordination du Programme à tous les niveaux.

Dans son plan stratégique 2018-2022, le PNLP prévoit les interventions suivantes afin de prévenir le paludisme :

  • La Distribution de MILDA en campagne de masse en 2019 et 2022 ;
  • La distribution continue des MILDA à travers plusieurs canaux notamment les consultations prénatales, les séances de vaccination, les écoles, et les communautés ;
  • La lutte anti-larvaire à travers les activités d’assainissement du milieu ;
  • Le traitement préventif intermittent chez la femme enceinte dans toutes les formations sanitaires ;
  • La chimio- prévention du paludisme saisonnier (CPS) dans les districts éligibles chaque année pendant la saison de haute transmission.

Le domaine de la prévention du paludisme bénéficie aussi de plusieurs activités de surveillance sur le vecteur ainsi que l’efficacité des mesures de prévention utilisées.

Les ressources de la subvention paludisme du Fonds mondial sont destinées à l’atteinte des résultats du plan stratégique national du programme paludisme. CRS en tant que Récipiendaire Principal joue donc un rôle important dans la disponibilisation des ressources mais aussi dans l’appui technique et le suivi évaluation des activités.

C’est dans ce cadre que CRS recherche un conseiller technique senior avec une expérience avérée dans la lutte contre le paludisme en Guinée pour accompagner le PNLP dans la mise en œuvre de la composante prévention de la subvention paludisme de continuation.

 Responsabilités du poste :

 Vous gérerez les activités de gestion, suivi et rapports techniques et de budget pendant la plus grande partie du cycle du projet – démarrage, mise en œuvre et clôture – dans la ligne des principes et normes de qualité de CRS, des exigences des bailleurs de fonds et des bonnes pratiques. Spécifiquement :

  • Vous contribuez à la planification stratégique et opérationnelle du projet surtout dans ses composantes lutte antivectorielle, et interventions spécifiques de prévention.
  • Vous dirigez la préparation et la mise en œuvre de la campagne de MILDA en 2019
  • Appuyer les structures décentralisées pour une optimisation de la distribution des MILDA en routine.
  • Appuyer le spécialiste CPS à la préparation et la mise en œuvre des campagnes de CPS.
  • Gérer efficacement les compétences et superviser.
  • Gérer la dynamique de l’équipe et le bien-être des employés. Faire du coaching, adapter stratégiquement les plans individuels de développement et gérer la performance des employés directement supervisés.
  • S’assurer que l’apprentissage accompagne bien les activités du projet tout au long du cycle du projet. Aider à la redevabilité en coordonnant les activités d’évaluation du projet, conformément à la politique MEAL.
  • Identifier proactivement les problèmes, les signaler pour orienter les ajustements aux plans et aux calendriers de mise en œuvre. Dans ce cas, vous menez des supervisions régulières afin d’assurer la qualité dans la mise en œuvre des activités de distribution des MILDAs en masse et en routine, les campagnes CPS, les visites à domicile, des séances de sensibilisation des organisations à base communautaire et des séances de sensibilisation sur le paludisme conduites par les enseignants et les leaders religieux.
  • Mettre en route et renforcer des partenariats correspondant aux Fonds mondial, avec une application appropriée des concepts, outils et approches du partenariat.
  • Appuyer les sous récipiendaires et sous-sous récipiendaires pour renforcer leurs planification stratégique et opérationnelle.
  • Représenter CRS auprès des bailleurs de fonds, groupes de travail des ONG internationales, des groupes thématiques, partenaires locaux et acteurs pertinents du Gouvernement et de la communauté pour de la prévention du paludisme, et coordonner avec le PNLP dans le cadre de concertation avec les partenaires.
  • Planifier les activités nécessaires pour avoir les ressources financières, matérielles et humaines à temps pour une mise en œuvre de qualité du projet. Faire des examens périodiques du budget et vérifier avec les partenaires la ponctualité de la soumission de rapports financiers afin de faciliter le bon suivi de l’utilisation des ressources.
  • Identifier les besoins en capacités du personnel et les besoins d’assistance technique des organisations partenaires et contribuer au renforcement des capacités et aux interventions nécessaires pour appuyer la mise en œuvre de projets de qualité.
  • Aider à la préparation de rapports d’analyse sur les tendances et diffuser les résultats. Étudier la documentation du projet pour vérifier que le dossier du projet est complet, avec tous les documents demandés et s’assurer qu’ils sont classés selon les exigences de l’agence et des bailleurs de fonds.
  • Collaborer avec la spécialiste en ICE/CCC pour une communication efficace dans la prévention du paludisme, et aussi collaborer et valider les messages avec le PNLP.

Formation, expérience et capacités requises

Études et expérience

  • Un diplôme de médecin d’état obtenu d’une université agréée ou un master en Santé Publique.
  • Minimum de 5 ans expérience dans le système de santé guinéen.
  • Minimum de 3 ans d’expérience professionnelle dans la gestion de projets, idéalement dans la santé communautaire avec une expérience de travail dans une ONG.
  • Une expérience supplémentaire peut remplacer une partie des études.
  • Une expérience pertinente en gestion de subventions, surtout du Gouvernement des États-Unis ou autres bailleurs de fonds publics, est un plus.
  • Expérience en supervision du personnel.
  • Expérience du travail avec des parties prenantes à divers niveaux et du renforcement des partenariats communautaires y compris des agents de santé communautaire.
  • La capacité à contribuer à l’élaboration de documents techniques de projets est un plus.
  • Expérience en analyse de données en vue de contribuer à la revue des rapports d’évaluation.
  • Expérience de l’utilisation de MS Windows et des logiciels MS Office (Excel, Word, PowerPoint).

Compétences personnelles

  • Compétences en réflexion critique et en résolution créative des problèmes et faire preuve de bon sens.
  • Solides compétences en gestion des relations et capacité à travailler efficacement avec des parties prenantes locales. Capacités en représentation.
  • Capacité à contribuer à des rapports écrits
  • Proactif, plein de ressources, approche axée sur les solutions et les résultats
  • Attention au détail, précision et ponctualité dans l’exécution des responsabilités qui vous sont assignées

Langue étrangère exigée/souhaitée : Bonne maîtrise du Français parlé et écrit. La connaissance de l’Anglais sera un atout appréciable.

Voyages : Prévoir 30 à 40 % du temps pour les déplacements sur le terrain

 Principales relations de travail :

Supervision : Spécialiste CPS, IEC/CCC spécialiste, Spécialiste en santé communautaire

Interne :Directrice des programmes, Représentant Résident, Représentant Résident Adjoint-Opérations, Directrice des opérations, équipe Fonds mondial, équipe programmes de CRS/Guinée, équipe de finance, équipe d’administration

Externe :  PNLP, USAID/PMI, CDC, DRS, DPS, Ministère de la Santé

Compétences au niveau de toute l’agence (pour tous les employés de CRS) :

Elles sont enracinées dans la mission, les valeurs et les principes directeurs de CRS et utilisées par chaque membre du personnel pour remplir ses responsabilités et atteindre les résultats souhaités.

  • Relations de confiance
  • Croissance professionnelle
  • Partenariat
  • Redevabilité

Avertissement :Cette description de poste n’est pas une liste exhaustive des compétences, du travail, des devoirs et des responsabilités associés au poste de travail.

Les procédures d’acquisition de compétences reflètent notre engagement à protéger les enfants et adultes vulnérables des abus et de l’exploitation.

Employeur respectueux de l’égalité des chances

Vous pouvez envoyer votre dossier de candidature comprenant un cv : une lettre de motivation et les noms de trois personnes citées comme des références professionnelles à l’adresse suivante :employmentguinea@crs.orgen mettant en objet du mail seulement ce code, CONSEILLER-PALU001au plus tard le 25 octobre 2018 à 12 heures.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Fait à Conakry le 11 octobre 2018

 Jean Marie Bihizi

Représentant Résident

CATHOLIC RELIEF SERVICES RECRUTE : UN CONSEILLER TECHNIQUE PREVENTION DU PALUDISME

A propos de CRS

Catholic Relief Services (CRS)met en œuvre l’engagement des Evêques des Etats-Unis à aider les pauvres et les vulnérables à l’étranger. Notre identité catholique est au cœur de notre mission et de nos opérations. Nous accueillons volontiers parmi notre personnel et nos partenaires, des personnes de toutes les confessions et traditions séculaires qui partagent nos valeurs et notre engagement à servir ceux qui sont dans le besoin.

DESCRIPTION DE POSTE DE CRS
Titre du poste : Conseiller technique prévention du paludisme
Département : Project Fonds Mondial
Échelon : 9
Superviseur immédiat : Directrice Adjointe du Projet Fonds Mondial
Pays/lieu : Conakry, Guinée

Résumé du poste :

CRS est établi en Guinée depuis 2000 et appuie le Gouvernement dans ses efforts de développement. Cet appui se focalise sur les domaines de la santé, la gouvernance, l’éducation et le renforcement des capacités institutionnelles de la Caritas locale (Organisation pour la Promotion Humaine (OCPH) et d’autres organisations locales. CRS a aussi développé des partenariats avec plusieurs départements ministériels avec qui nous travaillons étroitement de même qu’avec les communautés à la base, ce qui a abouti à un programme pays multisectoriel. Le programme pays de CRS en Guinée est surtout orienté vers le secteur de la santé avec des financements du Fonds mondial, l’USAID et la Banque Mondiale.

Dans le cadre du Nouveau Modèle de Financement (NFM) du Fonds Mondial, la Guinée a obtenu une importante subvention pour la réduction de la morbidité et de la mortalité liées au paludisme. CRS a été retenu comme Récipiendaire Principal (RP) pour la mise en œuvre de cette subvention qui est exécutée depuis 2015.

Le but de ce projet est d’accompagner le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) et les acteurs communautaires pour réduire d’ici 2022, la morbidité et la mortalité liées au paludisme de 50 % par rapport au taux de 15% de prévalence de 2016.

Pour atteindre ce but les objectifs suivants ont été fixés :
• Objectif 1 : Assurer la protection d’au moins 90% des populations cibles avec des mesures de prévention efficaces contre le paludisme, d’ici 2020.
• Objectif 2 : Assurer la PEC précoce d’au moins 90% des cas de paludisme conformément aux directives nationales au niveau des formations sanitaires et de la communauté.
• Objectif 3 : Renforcer le système national d’information sanitaire y compris le système de suivi/évaluation du PNLP.
• Objectif 4 : Renforcer les capacités de gestion, de partenariat et de coordination du Programme à tous les niveaux.
Dans son plan stratégique 2018-2022, le PNLP prévoit les interventions suivantes afin de prévenir le paludisme :
• La Distribution de MILDA en campagne de masse en 2019 et 2022 ;
• La distribution continue des MILDA à travers plusieurs canaux notamment les consultations prénatales, les séances de vaccination, les écoles, et les communautés ;
• La lutte anti-larvaire à travers les activités d’assainissement du milieu ;
• Le traitement préventif intermittent chez la femme enceinte dans toutes les formations sanitaires ;
• La chimio- prévention du paludisme saisonnier (CPS) dans les districts éligibles chaque année pendant la saison de haute transmission.
Le domaine de la prévention du paludisme bénéficie aussi de plusieurs activités de surveillance sur le vecteur ainsi que l’efficacité des mesures de prévention utilisées.
Les ressources de la subvention paludisme du Fonds mondial sont destinées à l’atteinte des résultats du plan stratégique national du programme paludisme. CRS en tant que Récipiendaire Principal joue donc un rôle important dans la disponibilisation des ressources mais aussi dans l’appui technique et le suivi évaluation des activités.
C’est dans ce cadre que CRS recherche un conseiller technique senior avec une expérience avérée dans la lutte contre le paludisme en Guinée pour accompagner le PNLP dans la mise en œuvre de la composante prévention de la subvention paludisme de continuation.

Responsabilités du poste :

Vous gérerez les activités de gestion, suivi et rapports techniques et de budget pendant la plus grande partie du cycle du projet – démarrage, mise en œuvre et clôture – dans la ligne des principes et normes de qualité de CRS, des exigences des bailleurs de fonds et des bonnes pratiques. Spécifiquement :

● Vous contribuez à la planification stratégique et opérationnelle du projet surtout dans ses composantes lutte antivectorielle, et interventions spécifiques de prévention.
● Vous dirigez la préparation et la mise en œuvre de la campagne de MILDA en 2019
● Appuyer les structures décentralisées pour une optimisation de la distribution des MILDA en routine.
● Appuyer le spécialiste CPS à la préparation et la mise en œuvre des campagnes de CPS.
● Gérer efficacement les compétences et superviser.
● Gérer la dynamique de l’équipe et le bien-être des employés. Faire du coaching, adapter stratégiquement les plans individuels de développement et gérer la performance des employés directement supervisés.
● S’assurer que l’apprentissage accompagne bien les activités du projet tout au long du cycle du projet. Aider à la redevabilité en coordonnant les activités d’évaluation du projet, conformément à la politique MEAL.
● Identifier proactivement les problèmes, les signaler pour orienter les ajustements aux plans et aux calendriers de mise en œuvre. Dans ce cas, vous menez des supervisions régulières afin d’assurer la qualité dans la mise en œuvre des activités de distribution des MILDAs en masse et en routine, les campagnes CPS, les visites à domicile, des séances de sensibilisation des organisations à base communautaire et des séances de sensibilisation sur le paludisme conduites par les enseignants et les leaders religieux.
● Mettre en route et renforcer des partenariats correspondant aux Fonds mondial, avec une application appropriée des concepts, outils et approches du partenariat.
● Appuyer les sous récipiendaires et sous-sous récipiendaires pour renforcer leurs planification stratégique et opérationnelle.
● Représenter CRS auprès des bailleurs de fonds, groupes de travail des ONG internationales, des groupes thématiques, partenaires locaux et acteurs pertinents du Gouvernement et de la communauté pour de la prévention du paludisme, et coordonner avec le PNLP dans le cadre de concertation avec les partenaires.
● Planifier les activités nécessaires pour avoir les ressources financières, matérielles et humaines à temps pour une mise en œuvre de qualité du projet. Faire des examens périodiques du budget et vérifier avec les partenaires la ponctualité de la soumission de rapports financiers afin de faciliter le bon suivi de l’utilisation des ressources.
● Identifier les besoins en capacités du personnel et les besoins d’assistance technique des organisations partenaires et contribuer au renforcement des capacités et aux interventions nécessaires pour appuyer la mise en œuvre de projets de qualité.
● Aider à la préparation de rapports d’analyse sur les tendances et diffuser les résultats. Étudier la documentation du projet pour vérifier que le dossier du projet est complet, avec tous les documents demandés et s’assurer qu’ils sont classés selon les exigences de l’agence et des bailleurs de fonds.
● Collaborer avec la spécialiste en ICE/CCC pour une communication efficace dans la prévention du paludisme, et aussi collaborer et valider les messages avec le PNLP.

Formation, expérience et capacités requises
Études et expérience
● Un diplôme de médecin d’état obtenu d’une université agréée ou un master en Santé Publique.
● Minimum de 5 ans expérience dans le système de santé guinéen.
● Minimum de 3 ans d’expérience professionnelle dans la gestion de projets, idéalement dans la santé communautaire avec une expérience de travail dans une ONG.
● Une expérience supplémentaire peut remplacer une partie des études.
● Une expérience pertinente en gestion de subventions, surtout du Gouvernement des États-Unis ou autres bailleurs de fonds publics, est un plus.
● Expérience en supervision du personnel.
● Expérience du travail avec des parties prenantes à divers niveaux et du renforcement des partenariats communautaires y compris des agents de santé communautaire.
● La capacité à contribuer à l’élaboration de documents techniques de projets est un plus.
● Expérience en analyse de données en vue de contribuer à la revue des rapports d’évaluation.
● Expérience de l’utilisation de MS Windows et des logiciels MS Office (Excel, Word, PowerPoint).
Compétences personnelles
● Compétences en réflexion critique et en résolution créative des problèmes et faire preuve de bon sens.
● Solides compétences en gestion des relations et capacité à travailler efficacement avec des parties prenantes locales. Capacités en représentation.
● Capacité à contribuer à des rapports écrits
● Proactif, plein de ressources, approche axée sur les solutions et les résultats
● Attention au détail, précision et ponctualité dans l’exécution des responsabilités qui vous sont assignées
Langue étrangère exigée/souhaitée : Bonne maîtrise du Français parlé et écrit. La connaissance de l’Anglais sera un atout appréciable.
Voyages : Prévoir 30 à 40 % du temps pour les déplacements sur le terrain

Principales relations de travail :
Supervision : Spécialiste CPS, IEC/CCC spécialiste, Spécialiste en santé communautaire
Interne :Directrice des programmes, Représentant Résident, Représentant Résident Adjoint-Opérations, Directrice des opérations, équipe Fonds mondial, équipe programmes de CRS/Guinée, équipe de finance, équipe d’administration
Externe : PNLP, USAID/PMI, CDC, DRS, DPS, Ministère de la Santé

Compétences au niveau de toute l’agence (pour tous les employés de CRS) :
Elles sont enracinées dans la mission, les valeurs et les principes directeurs de CRS et utilisées par chaque membre du personnel pour remplir ses responsabilités et atteindre les résultats souhaités.
● Relations de confiance
● Croissance professionnelle
● Partenariat
● Redevabilité
Avertissement :Cette description de poste n’est pas une liste exhaustive des compétences, du travail, des devoirs et des responsabilités associés au poste de travail.

Les procédures d’acquisition de compétences reflètent notre engagement à protéger les enfants et adultes vulnérables des abus et de l’exploitation.
Employeur respectueux de l’égalité des chances
Vous pouvez envoyer votre dossier de candidature comprenant un cv : une lettre de motivation et les noms de trois personnes citées comme des références professionnelles à l’adresse suivante :employmentguinea@crs.orgen mettant en objet du mail seulement ce code, CONSEILLER-PALU001au plus tard le 25 octobre 2018 à 12 heures.
Les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Fait à Conakry le 11 octobre 2018

Jean Marie Bihizi
Représentant Résident