Caution pour la présidentielle du 18 octobre 2020 : quel est le parti qui a proposé la plus forte somme?

0
568
Si les représentants des partis politiques à cette rencontre avec la commission électorale nationale  indépendante (CENI) sont quasi-unanimes que la réunion s’est bien passée, le montant de la caution à payer varie selon  les partis. Et curieusement, ce n’est pas le parti au pouvoir qui demande la plus forte somme.

Au sortir de la réunion entre les représentants des partis politiques et la commission financière en vue de la présidentielle du 18 octobre, Guineenews a tendu le micro à certains participants. Ce qui lui permet d’en savoir davantage sur les positions des formations politiques, du moins quant au montant de la caution qui, disait le président de la CENI varie entre 300 millions et 1 milliard de francs guinéens.

Au compte du parti au pouvoir, Lancinet Kanté de la cellule technique du RPG AEC penche pour 800 millions de francs guinéens.

De son côté, Ousmane Diawa du parti démocrate conservateur ( PDC) propose que la caution soit entre 400 et 800 millions de francs guinéens. De préférence 400 millions de francs guinéens, précise-t-il.

Tamba Joseph Tolno du parti des démocrates pour le développement patriotique souhaite que le montant soit fixé à 400 millions de francs guinéens.

Du côté du parti ARENA, Youssouf Camara plaide pour 300 millions.

De tous les partis dont les représentants ont été interrogés, c’est le parti des démocrates pour l’espoir (PADES) qui a proposé le montant le plus élevé pour la caution. Au micro de Guineenews, Ibrahima Camara souhaite que la somme soit fixée à 1 milliard de francs guinéens. « Nous ne sommes pas dans une tontine. Nous parlons de l’élection présidentielle », explique-t-il.

A préciser que le dernier mot revient légalement au président de la CENI qui annonce une décision pour ce mardi 18 août.