Caution pour la présidentielle : Mamadou Sylla craint des conséquences pour les jeunes politiciens

0
706

Parlant à Guinéenews en tant que « chef de file de l’opposition », le député Mamadou Sylla, président du parti UDG (Union Démocratique de Guinée), a jugé énorme la caution pour participation à l’élection présidentielle. « Je ne parle pas par rapport à moi, ni par rapport au RPG. Eux (le RPG), ils ont plus de moyens que moi, et moi j’ai plus de moyens que d’autres. Je parle par rapport aux jeunes qui veulent venir en politique et qui ne pourront pas tenter leur chance à cause des 800 millions de francs guinéens comme caution… », s’est expliqué le député.

Pour Mamadou Sylla, la caution devrait être fixée entre 400 millions de francs guinéens et/ou 500 millions francs guinéens. « Mais, cette caution va empêcher beaucoup de jeunes de se présenter à l’élection présidentielle. Or, il est important que ces jeunes connaissent une expérience électorale. Nous allons tous partir, ce sont eux la relève », estime Mamadou Sylla.

Sur proposition de la commission financière, la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) a fixé à 800 000 000 GNF (Huit cents millions de francs guinéens) la caution de participation à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain.

Quant au plafonnement du montant global des dépenses pouvant être engagées par candidat ou entité devant prendre part à l’élection, il a été fixé à 20 000 000 000 GNF (Vingt milliards de francs guinéens).