Célébration de l’Aïd el fitr : une vingtaine d’accidents enregistrés à Kankan

juin 6, 2019 5:53

La célébration de l’aïd el fitr les mardi et mercredi en Guinée, a enregistré de nombreux cas d’accidents de la route dans la commune urbaine de Kankan et périphéries. Selon le responsable des urgences de l’hôpital régional de Kankan, Dr Yaraboye Koevogui, il y a eu 23 blessés dont 6 graves et un cas de décès.

A l’en croire, la quasi-totalité de ces accidents serait du fait des engins à deux roues en l’occurrence les motos qui entrent soit en collision, soit se renversent ou renversent les piétons.

D’ailleurs, le seul cas d’accident mortel qui est survenu le mercredi 5 juin, a coûté la vie à Alpha Ibrahima Diallo. Celui-ci a trouvé la mort suite à une violente collision avec un autre motard le mercredi soir, non loin du rond-point du Lycée Marien N’Gouaby, au quartier Missira-Koko (communément appelé mobil). Le défunt qui est natif de Dara (Sous-préfecture de Timbo, Mamou), a été inhumé le mercredi 05 juin au cimetière de Missira.

Outre ces nombreux cas d’accidents pendant les fêtes dont certains mortels, il faut rappeler que les routes du centre-ville de Kankan sont de plus en plus accidentogènes. Et l’axe rond-point Marien N’Gouaby-Missira Koko semble détenir la triste renommée d’une route ‘’meurtrière’’ à cause, dit-on, de son étroitesse, de l’importance du trafic et de l’excès de vitesse de certains usagers entre autres.

D’où la nécessité, selon certains observateurs, de sensibiliser et surtout implanter tout au long de cet axe, des ralentisseurs afin d’amener les usagers à tuer la vitesse pour épargner des vies.