Célébration de l’An 60 de l’Indépendance: pari réussi pour Alpha Condé !

octobre 2, 2018 5:31
0

A l’occasion de la célébration du 60e anniversaire de l’accession de la Guinée à l’indépendance en 1958, des milliers de Guinéens se sont rendus ce mardi 02 octobre 2018 au stade du 28 septembre pour communier  ensemble.

Très tôt ce matin, un dispositif sécuritaire a été mis en place pour assurer la sécurité autour et dans le stade. Ainsi, petit à petit, les citoyens sont arrivés minus de fanions aux couleurs nationales (rouge-jaune-vert) ou habillés en t-shirts estampillés ‘’An 60 de l’Indépendance’’. Au fur et à mesure, le stade s’est rempli.

Avant l’arrivée du président de la République, Alpha Condé, et les délégations officielles étrangères, plusieurs artistes de renom sur la scène nationale ont fait leur prestation. Il s’agit notamment de Lama Sidibé avec sa flûte pastorale et le mythique, Bembaya Jazz. Ces artistes ont retenu l’attention des citoyens massivement mobilisés pour ce 60e anniversaire. Après la prestation, il y a eu celle de Sékouba Kandia Kouyaté accompagné de Djibril Soumah  alias ‘’Koumi’’ qui ont appelé à l’unité et à la paix pour le développement en Guinée.

Dans un stade plein comme un œuf, ce duo sera réjoint, un peu plus tard par Lama Sidibé, et le groupe Bembeya Jazz pour entonner ensemble la nécessité d’unir les Guinéens pour l’épanouissement du pays. C’était en présence des délégations officielles étrangères.

A 11h20,  le président de la République, Alpha Condé, va faire son entrée au stade dans une voiture de commandement militaire. Habillé en boubou et bonnet blancs, la main droite en l’air, le Chef de l’Etat a ainsi fait un tour d’honneur au stade pour saluer le public qui s’est déplacé pour assister à la célébration de cette date hsitorique du 2 octobre.

Devant un parterre de Chefs d’Etat étrangers (onze au total), les percussionnistes guinéens ont retenu l’haleine du public avec des percussions et des danses qui exhibent la richesse de la culture guinéenne. Ce fut l’un des moments forts de cette célébration.

Ensuite, c’est la fanfare nationale qui va prendre la relève des percussionnistes. Elle sera suivie par le défilé des civiles et des forces de défense et de sécurité. Un défilé rythmé par des applaudissements du public qui a apprécié la parade militaire surtout celle du groupement des forces spéciales (GFS). La cérémonie a pris fin par ce défilé militaire.

Pour la suite de la cérémonie, le président Alpha Condé a offert un dîner à ses homologues Chefs d’Etat et aux chefs de délégations étrangères dans un comlpexe hôtelier de la place.