Célébration du 8 mars: l’adresse du représentant du Système des Nations Unies

0
1186

A la faveur de la journée internationale des droits des femmes, célébrée ce vendredi 8 mars au palais du peuple de Conakry, le représentant du Système des Nations Unies (SNU), Georges Alfred Ki-Zerbo a salué les efforts du gouvernement guinéen en faveur des femmes.

Cependant, M. Ki-Zerbo a indiqué que beaucoup reste à faire pour l’autonomisation des femmes. Lisez un extrait de son discours :

«Les efforts louables ont été fournis en Guinée par le gouvernement  et par ses partenaires qui ont abouti à des avancées significatives. Cependant, les femmes continuent à mourir en donnant la vie. Des filles subissent des mutilations génitales féminines et sont victimes de viols, de mariages précoces et forcés et subissent des grossesses précoces non désirées et dangereuses.

Sur le plan économique, c’est vrai que des femmes soient très nombreuses à mener des activités génératrices de revenus, leur pouvoir économique et leur autonomie financière restent faibles. La seule façon de résoudre ces problèmes, c’est de donner aux femmes les moyens de devenir des leaders et des agents du changement. C’est dans cet esprit que le système des Nations Unies et leurs partenaires associés, exécutent le PNDES (Plan National de Développement Economique et Social) qui consacre un de ses quatre piliers à l’entreprenariat et l’employabilité des jeunes et des femmes. Le plan d’assistance Nations Unies 2018-2022 est dotée d’un engagement de financement  de près de 500 millions de dollars…»

 Lire vidéo: