Cellou Dalein : « Alpha Condé ne reculera pas, nous non plus »

0
565
Cellou Dalein, UFDG, FNDC,
Cellou en conférence de presse à domicile après la dispersion sanglante de la manif de ce jeudi 14 novembre 2019. Photo Thierno Souleymane Diallo/Guineenews

Les leaders du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) se sont retrouvés à leur siège à Kipé ce vendredi 20 décembre pour répondre à l’annonce d’Alpha Condé sur le projet de nouvelle Constitution.

En marge de cette rencontre, Cellou Dalein Diallo a déclaré que l’annonce d’Alpha Condé va compromettre la tenue des élections législatives prévues pour le 16 février 2020 : « Est-ce que ce projet va compromettre même les législatives ? Bien entendu, avec la crise qui va s’intensifier avec ce projet de référendum pour une nouvelle constitution comme on veut. Naturellement le peuple ne va pas accepter bien sûr que nous entrions dans une crise qui risque d’avoir des conséquences sur le plan économique, social et politique. »

Pour le chef de file de l’opposition, les Guinéens se feront entendre instamment en janvier pour barrer la route au projet de la nouvelle Constitution : « Nous sommes en fin d’année, c’est la fête des chrétiens, mais vous allez voir dès début janvier, vous allez voir le peuple debout, mobilisé pour faire barrage au projet de M. Alpha Condé. »

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) soutient que le FNDC ne reculera jamais : « M. Alpha Condé ne  reculera plus. Nous aussi on ne reculera pas. On a l’avantage sur lui d’être avec le peuple. Lui, il affirme mais ce n’est pas la réalité. Nous nous l’affirmons, c’est vrai. Le peuple est avec nous.»