Cellou Dalein aux maires UFDG de Labé : «vous devez être au service de l’UFDG»

août 14, 2019 11:27

Comme annoncé dans l’une de nos précédentes dépêches, le président de l’UFDG (union des forces démocratiques de Guinée) s’est entretenu le mardi 13 aout avec les 53 maires de son parti au niveau de la région de Labé. Cette rencontre qui s’est tenue au centre d’écoute, de conseil et d’orientation pour les jeunes (CECOJE) de Labé, a été une occasion pour Cellou Dalein de donner de nouvelles directives aux maires élus sous la bannière de son parti.

« Vous les maires ne soyez pas confus. Votre tutelle administrative, c’est le préfet ou le sous-préfet. S’il s’agit du développement, quand ils vous appellent, répondez. Maintenant s’ils vous demandent de prendre part à une manifestation pour le parti au pouvoir, dites que vous êtes de l’opposition et non du pouvoir. Il faut que cela soit clair. Ils n’ont pas le droit d’appeler les maires afin que ceux-ci prennent part à une manifestation pour vanter le pouvoir ou Alpha Condé. La réception n’est pas une obligation. S’ils disent venez, on va voir comment travailler, il n’y a pas de problème. En plus, la réception n’est pas une obligation pour le citoyen même si c’est le président. Vous n’êtes pas obligés d’aller à une réception. Si on vous dit de mobiliser les militants pour une réception, ce n’est pas une obligation. La loi ne fait pas obligation au citoyen d’aller applaudir ou recevoir quelqu’un parce qu’en Guinée ici il y a une tradition de réception de tous les pouvoirs… C’est quelqu’un que tu aimes que tu reçois. Si le préfet ou le gouverneur vous convoque à une réunion pour parler de développement, il n’y a pas de problème. Mais si on vous dit de participer à une cérémonie pour la promotion du candidat du RPG ou pour saluer les actions du président de la République, ce n’est pas obligatoire. L’Etat à l’obligation de promouvoir le développement du pays et des collectivités. Il faut que vous soyez responsables, vous êtes élus sur la liste de l’opposition », a martelé le chef de file de l’opposition guinéenne qui a invité les maires à ne pas faire de discrimination entre les citoyens de leurs collectivités respectives : « vous êtes opposition, ils sont mouvance. C’est vrai qu’on est devant un parti-Etat et c’est parfois très compliqué parce que le RPG se confond à l’État et l’État est au service du RPG. Mais vous ne devez pas être au service du RPG. Vous devez être au service de l’UFDG, de votre parti. Vous êtes élus pour tous les citoyens de la collectivité, vous devez aider tous les citoyens de la collectivité. Il ne faut pas faire de la discrimination, le maire est pour tous les citoyens. Il ne faut pas que les préfets et les sous-préfets, pour se maintenir à leurs postes, vous utilisent pour faire la propagande du RPG.»

Par ailleurs Cellou Dalein a exhorté les maires à rejoindre le front national de la défense de la constitution (FNDC) pour barrer la route à toute éventuelle révision constitutionnelle : « vous êtes contre le 3ème mandat.  Parce que l’opposition est contre le troisième mandat. Vous n’êtes pas pour le troisième mandat, vous êtes pour le respect de la constitution. Il faut que cela soit clair. On ne doit pas vous embarquer dans une manifestation de promotion du troisième mandat. D’ailleurs le maire, le préfet et le sous-préfet devaient être neutres. Mais comme c’est un parti État… L’administration devait être neutre. Que le RPG veuille promouvoir un troisième mandat pour Alpha Condé, c’est légitime mais le préfet, le sous-préfet et le maire ne devaient pas s’en mêler. Mais si eux, ils se mêlent puisqu’on n’est pas dans un État de droit, vous les maires vous ne devez pas les suivre. »

Après Labé, El Hadj Cellou Dalein et sa suite sont attendus à Pita, Dalaba et Mamou pour véhiculer les mêmes messages.