Cellou Dalein et Lansana Kouyaté condamnent les violences survenues à Coyah et dans certaines villes

0
628

Les leaders politiques guinéens ont condamné les violences enregistrées à Coyah, Dubréka et Kamsar dans la journée du mardi 12 mai 2020. Après Sidya Touré, ce sont Cellou Dalein Diallo de l’UFDG et Lansana Kouyaté du PDEN qui ont réagi via le réseau social Twitter.

Pour l’ancien chef de file de l’opposition, « rien n’arrête la main meurtrière d’Alpha Condé ». Dans son tweet, il a écrit: « Décidément, rien n’arrête la main meurtrière d’Alpha Condé, ni la crise sanitaire , ni le mois saint de Ramadan ni l’extrême pauvreté qui assaille son peuple. Hier ce sont 7 citoyens dont 1 à Kamsar, 1 à Dubréka et 5 à Coyah qui sont tombés sous les balles des forces de l’ordre. »

Par ailleurs, l’ancien Premier ministre, Lansana Kouyaté enchaîne: « ce qui s’est passé à Coyah, Dubréka et Kamsar est une preuve de plus de la préférence de ce régime à la confrontation et à la domination. Nos condoléances aux familles et nos vœux de prompt rétablissement aux blessés. Que justice soit faite »