Cellou Dalein : « Le FNDC ira en Forêt pour terrasser Alpha Condé »

0
476

En marge de l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ce samedi 9 novembre 2019, Cellou Dalein Diallo a promis de mettre un gouvernement de large ouverture une fois au pouvoir. Ce gouvernement, dit-il, sera à l’image du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) qui regroupe en son sein toutes les catégories socioprofessionnelles et régionales.

« Demain, quand votre parti sera au pouvoir, il y aura un gouvernement de rassemblement à l’image du FNDC parce que notre premier objectif c’est le rassemblement et la réconciliation des Guinéens. Vous savez combien de fois nous souffrons de voir les Guinéens divisés, de voir l’égalité des chances bafouée  dans notre pays et on ne peut pas réconcilier sans rassembler. Il faudra rassembler, créer un gouvernement de largement ouverture qui regroupe toutes les sensibilités, toutes les catégories socioprofessionnelles pour aller dans la même direction, pour la mise en place d’un Etat de droit capable de garantir la sécurité pour tous et l’égalité des chances entre tous les Guinéens. Et ça, ce sera un gouvernement à l’image du FNDC», a-t-il promis.

Plus loin, Cellou Dalein est revenu sur le programme d’Alpha Condé à Kissidougou ce 9 novembre. Un rassemblement auquel il n’a finalement pas pris part. Le chef de file de l’opposition guinéenne soutient que le FNDC organisera en Guinée forestière pour faire tomber le projet de nouvelle Constitution : « M. Alpha Condé s’est rendu compte que le peuple n’est pas avec lui, il se permet d’aller en Forêt pour dire que Conakry n’est pas représentatif de la Guinée. Mais le FNDC ira en forêt, on va encore le terrasser, montrer que les guinéens de la forêt comme ceux de la moyenne Guinée, comme ceux de la haute Guinée, comme ceux de la basse Guinée sont contre le troisième mandat. Nous allons évaluer la performance. Le FNDC sera là, les adversaires du troisième mandat vont se mobiliser trois fois, quatre fois plus que ceux qui sont prétendus être les partisans du troisième mandat parce que ça sera les fonctionnaires et des jeunes corrompus sous l’effet de la misère et de la pauvreté, ils seront obligés d’accepter cinquante mille francs pour venir à une réception à laquelle ils ne croient pas. »