Cellou Dalein titille le colonel Balla Samoura et le général Baffoe

0
754
Cellou, Manifs, FNDC Marche

C’est un chef de file de l’opposition pas assez tendre qui a pris part à la marche du Front national pour la défense de la Constitution ce jeudi 24 octobre 2019. Entourés des acteurs politiques, des membres de la Société civile, des artistes et des écrivains, Cellou Dalein Diallo a délivré un discours dans le quel il tance le pouvoir de Conakry.

Ensuite, il a pris à témoin l’opinion internationale à laquelle il a étalé l’ambition du FNDC accusé, selon ses dires, de vouloir renverser le régime du président Alpha Condé. Tout en appelant les uns et les autres à rester mobilisés pour le combat contre le projet de troisième mandat, la figure de proue de l’opposition a titillé certains officiers gendarmes et policiers. Il le fait entre ces lignes, au micro de Guinéenews:

« Je voudrais que nous restions mobilisés. Alpha Condé a toujours tendance à accuser le FNDC de vouloir le renverser. Qui est-ce qui aurait pu résister à cette marée humaine? Quel est le PA, quel est le bataillon de Gendarmerie qui pouvait résister à cette marée humaine? Si notre intention était de prendre le pouvoir, est-ce qu’on l’aurait pas pris?

Nous sommes des républicains. Nous voulons qu’il renonce à son projet et qu’il fasse organiser des élections libres et transparentes pour vous permettre de choisir votre prochain président dans la transparence. Nous ne voulons pas faire un coup d’Etat comme ses barons essaient de le démontrer. Ils sont en train de monter des complots pour dire que le FNDC, M. Sanoh voulait le renverser. Ce n’est pas notre intention. Sinon, aujourd’hui, qui peut résister à cette marée humaine? Personne!

Nous prenons à témoin l’opinion internationale; notre intention n’était pas de renverser Alpha Condé, sinon aujourd’hui on aurait continué sur Sèkhoutouréya. Ce n’est pas Balla Samoura et ses gendarmes ou Baffoe qui auraient pu nous arrêter. Mais ce n’est pas notre objectif. Ils auraient tué peut-être dix, cent, mais il n’auraient jamais tué tout ce peuple.

Donc, il faut que le peuple de Guinée comprenne. Il faut que la communauté internationale comprenne que notre ambition, c’est bâtir une démocratie apaisée, respectueuse des règles et principes d’un Etat de droit, réconcilier les Guinéens autour des questions essentielles pour que notre pays puisse jouir pleinement du potentiel économique (…) dont la Providence a doté notre peuple. Aujourd’hui, le plan de M. Alpha Condé, qui le pousse vers le troisième mandat.

Ils sont engagés dans une course effrénée d’enrichissement alors que beaucoup d’entre vous n’arrivent pas à avoir deux repas par jour. Ils sont en train de s’enrichir de manière éhontée, en détournant les ressources de notre pays ».

Propos transcrits par Mady Bangoura