Cellou titille Alpha : « Le vieillard ne veut pas lâcher le pouvoir, mais…»

0
4354

Au terme de leur marche, partie de la Tannerie pour l’esplanade du stade du 28septembre, les opposants se sont relayés au micro pour inviter le président de la République à renoncer à son projet de révision constitutionnelle.

Après l’exécution de l’hymne national, c’est dame Dédé Dioubaté du PADES qui a ouvert le bal des discours. S’en est suivi celui du Dr Faya Millimouno. Puis, ceux du Me Abdoul Kabèlè Camara, de Chérif Mohamed Abdallah, de Sidya Touré et de Cellou Dalein Diallo.

Dans son speech livré en français et quelque peu alterné avec du soussou et du poular, le chef de file de l’opposition a titillé Alpha Condé en ces termes : « vous savez, le vieillard ne veut pas lâcher le pouvoir, mais il le fera. »

Poursuivant, la figure de proue de l’opposition a rappelé que le président de la République a déclaré ne pas laisser le pays dans les mains des bandits. « (…). Mais qui est bandit? La rébellion de 2000 tout le monde sait et qui l’a organisé. Qui a fait assassiner Panival Bangoura », a-t-il entre autres interrogé l’assistance.