Cent jours de Kassory à la Primature: pour Bano Sow, c’est un bilan marqué que par des catastrophes

septembre 8, 2018 8:47
0

«Le scandale financier à la Banque Centrale est un malheur pour notre pays. Parce qu’il contribue à nous plonger dans la misère », a déclaré le Vice-président  de l’UFDG chargé des affaires politiques. C’était ce samedi 8 septembre lors de l’assemblée générale ordinaire du parti à son siège à la Minière.

Outre cette malversation qu’à révélée un média de la place et démenti par les autorités, Elhadj Mamadou Bano a aussi dépeint une situation peu reluisante de la Guinée depuis la formation du gouvernement d’Ibrahima Kassory Fofana.

Pour lui, ce qui serait difficile aujourd’hui, c’est de citer les bonheurs, les avantages que ce présent gouvernement a apportés pendant ces trois mois aux populations.

« Nous avons à Kankan notamment à Sonkarala et à Facineya, un incendie qui a ravagé plusieurs habitations. A Mandiana, nous avons des sans abris à Kondianakoro qui sont victimes d’une tornade ; à Faranah, Tokoulo est victime d’une inondation. A Siguiri, il y a eu récemment une tornade meurtrière. A Gaoual aussi, des inondations ont entrainé des pertes en vie humaine, des centaines d’habitations sont submergées et  une route internationale est coupée», a rappelé Bano avant de dénoncer le manque de solidarité exprimée par le gouvernement à l’endroit de ces sinistrés.

Evoquant  l’état du réseau routier guinéen, Bano Sow a rappelé que le pont de Kérouané étant coupé, la ville n’est accessible que par pirogue. «La route Guéckédou-Macenta est également impraticable. Tous ces malheurs ont été enregistrés ces trois derniers mois et on veut nous faire croire que le bilan est positif », fustige-t-il.

Il a, pour conclure, inviter l’élite guinéenne à se retrouver, indépendamment de leur  appartenance politique et ethnique pour analyser la situation actuelle de notre pays afin de trouver une solution pendant qu’il est encore temps…