Centre de santé de Tintioulén : les femmes tournent enfin la sombre page de l’accouchement à terre

0
351
Les femmes de Tintioulén devant le centre de santé © UNICEFGuinea/M.Mmazboudi

Fanta Bamba Touré, ménagère et mère de 10 enfants dont 08 aujourd’hui vivants, vit à Tintioulén, une sous-préfecture située à 22 km de la préfecture de Kankan. Comme toutes les femmes de sa localité, elle vient de tourner, il y a de cela 2 ans, une sombre page de ses 09 maternités. Tenez ! Après avoir accouché de 9 enfants dans des conditions inimaginables, Fanta Bamba a cette fois accouché au centre de santé de Tintioulén de son dixième enfant sur une table d’accouchement digne de ce nom.

Fanta Bamba Touré, sa fille dans le dos explique les maternités difficiles qu’elle à l’image de ses amies ont connu par le passé © UNICEFGuinea/M.Mmazboudi

« Mes 9 enfants qui n’ont pas tous survécu malheureusement, je les ai accouchés sur des sacs étalés à même le sol. Mais avec l’appui du gouvernement et ses partenaires qui ont équipé notre centre de santé en matériels, j’ai accouché du dixième qui a aujourd’hui 2 ans sur une jolie table où je n’ai pas souffert comme par le passé », nous confie Fanta Bamba Touré .

Une fille est née de cette dixième grossesse et elle s’appelle Saran Kaba Bérété. Sa maman nous assure qu’elle a obtenu tous les vaccins prévus pour un enfant avant son premier anniversaire. Elle doit le respect de ce calendrier vaccinal au crieur public qui mobilise sa communauté à utiliser les services de santé pour tout problème de santé.

En 2015, Fanta Bamba Touré est enceinte de son neuvième enfant. Dès qu’elle a remarqué un début de grossesse, elle s’est immédiatement rendue au centre de santé pour dit-elle, obtenir un carnet de suivi de sa grossesse. Depuis, un calendrier de suivi lui a été défini. Mais ses consultations, bien qu’elles n’aient pas entraîné de douleurs, ne se sont pas déroulées dans les conditions optimales relate-t-elle : « Du début de mon avant-dernière grossesse jusqu’à l’accouchement, toutes mes consultations se sont passées sur un tronc d’arbre placé dans ce centre de santé à cet effet. On me faisait asseoir sur ce tronc d’arbre pour la consultation et j’étais à terme renvoyée dans une autre salle où je bénéficiais d’une vaccination antitétanique ».

Fanta Bamba Touré allaitant son enfant © UNICEFGuinea/M.Mmazboudi

Après ce suivi, place à l’accouchement qui se passera dans des conditions difficiles, « C’était la nuit, le travail avait commencé et j’étais sur des sacs étalés à même le sol dans le centre de santé de Tintioulén. C’est la lampe à pétrole qui servait de moyen d’éclairage des lieux. Heureusement, j’y ai accouché sans coup férir. Ce faisant, j’ai été transportée avec mon bébé dans la salle des accouchées où l’on nous a fait coucher sur une natte », se souvient Fanta Bamba.

En 2017, l’UNICEF avec l’appui financier de la Banque mondiale a volé au secours du centre de santé de Tintioulén en l’équipant entre autres de matériels comme : la table d’accouchement, l’Echo doppler, les armoirettes, le microscope et beaucoup d’autres matériels et équipement pour les soins obstétricaux et néonatals d’urgence. C’est ce nouveau matériel qui a permis la qualification des prestations de l’équipe médicale travaillant dans ce centre de santé et qui a par ricochet contribué à réduire le nombre de cas à référer à Kankan. Ainsi, courant 2017, Fanta Bamba tombe de nouveau enceinte.

Et comme à l’accoutumée, pour sa dixième grossesse, Fanta s’est rendue au centre de santé pour le carnet de visite afin d’être mieux suivie. Et cette fois, sa surprise sera grande avec de nouvelles conditions dans lesquelles se déroulera sa première consultation.

A gauche -Le microscope faisant partie du nouveau matériel dont le Centre de santé de Tintioulén a été doté — A droite — Les lits faisant partie du nouveau matériel dont le Centre de santé de Tintioulén a été doté © UNICEFGuinea/M.Mmazboudi

« Quand je suis revenue dans ce centre à ma dixième grossesse, j’ai vu comment le centre a changé avec le nouveau matériel. Ma consultation s’est cette fois passée sur une table moderne. J’avais reçu le médicament et bénéficié également d’une moustiquaire imprégnée », se souvient-elle.

Au terme de ce suivi, survient l’accouchement qui se déroulera dans de bonnes conditions.

« Contrairement aux précédentes maternités que j’ai eues dans les conditions épouvantables, cette dernière a été toute autre pour moi. J’ai accouché d’une fille, elle a aujourd’hui 2 ans, elle a été vaccinée conformément au calendrier vaccinal qui nous a été communiqué et elle se porte très bien aujourd’hui. Je remercie infiniment les donateurs pour leur geste et je prie pour eux puisqu’ils pensent à nous tirer de nos souffrances. Je leur demande de continuer sur ce même élan », nous confie-t-elle .

Depuis, Fanta Bamba dit être un vecteur de messages d’encouragement auprès de ses amies afin qu’elles rallient le centre de santé qui est maintenant mieux équipé et procède à des prestations de qualité pour la communauté.

La tableau d’accocuchement faisant aussi partie du nouveau matériel dont le centre de santé a été doté. © UNICEFGuinea/M.Mmazboudi

Saa Momory KOUNDOUNO, UNICEF Guinée