Centre-ville de Kaloum: un mouvement de protestation des élèves dispersé à coups de grenade lacrymogène

octobre 31, 2018 8:45
0

L’atmosphère est délétère à l’instant même (8H 35) au centre administratif de Kaloum où un mouvement des jeunes élèves, réclamant l’ouverture des classes, est réprimé par des policiers. La scène se passe à Sandervalia, notamment sur le boulevard Telly Diallo, ainsi que sur plusieurs ruelles du quartier.

Pour réussir à disperser les jeunes surexcités, ces agents des forces de sécurité ont fait usage de grenade lacrymogène.

Depuis l’ouverture officielle des classes le 3 octobre dernier, les cours battent de l’aile dans la plupart des écoles relevant du public où sont souvent érigés des dispositifs sécuritaires assurés par des services mixtes de la police et de la gendarmerie.