Ces familles qui dirigent la Guinée depuis 60 ans…

octobre 7, 2018 12:20
0

Ils viennent de toutes les régions de la Guinée, ils sont une dizaine et ils ont en commun d’appartenir à la même famille nucléaire et d’avoir dirigé la Guinée à de très hautes fonctions pendant les 60 dernières années, de frère et sœur, de père ou de mère en fils, ou même de grand-père en petit-fils.

Voici la liste non exhaustive de la famille des dignitaires intemporels.

Les Saifoulaye 

Considéré comme un des lieutenants les plus fidèles du premier guinéen Ahmed Sekou Touré, Saifoulaye Diallo fut président de l’Assemblée territoriale de Conakry pendant la période coloniale et député à l’Assemblée nationale française, de 1956 à 1958. Il fut nommé ministre en 1963 et occupa cette haute fonction jusqu’à sa mort en 1981.

Sa fille Djenabou Saifon Diallo fut Ministre de la Coopération et de l’Intégration africaine sous la transition de Dadis et de Sekouba Konaté.

Les Kaba

La mère Dr Hadja Saran Daraba Kaba a été nommée ministre de promotion féminine en 1996 dans le gouvernement dirigé par Sidya Touré. Et le fils Dr Ibrahima Kalil Kaba est l’actuel ministre, directeur de cabinet à la Présidence de la République.

Les Keira

Le père Karim Keira fut membre du Comité central du PDG, et Ministre. Il a été exécuté après la tentative de coup d’Etat de Diarra Traoré en juillet 1985. Deux de ses enfants furent ministres.

Alpha Ibrahima Keïra : Membre de la famille de l’ex-président Conté dont il avait épousé la belle-sœur (la sœur de sa deuxième épouse), il fut ministre dans plusieurs gouvernements sous Lansana Conté notamment à la Fonction publique et le département des Transports. Il fut candidat à l’élection présidentielle de 2010. Il est l’actuel ministre de la sécurité et de la protection civile.

L’autre fils Fodéba Isto Keira fut Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de l’Emploi des Jeunes sous la transition ; il est actuellement le secrétaire général du ministre de la culture, des sports et patrimoine historique

Les frères Sultan

Le regretté Dr Gabriel Sultan décédé le 21 septembre dernier a eu deux enfants qui furent ministres. D’abord, Jean Claude Sultan, qui a été ministre des télécommunications dans le gouvernement de Cellou Dalein Diallo et Jacqueline Sultan, qui fut ministre de l’agriculture sous Alpha Condé.

Les sœurs Camara.

Nantenin Camara fut secrétaire d’Etat au Tourisme et à l’Hôtellerie au début des années 90. Sa sœur Oumou Camara était la ministre des travaux publics jusqu’au dernier remaniement ministériel.

Les Damantang                          

Le grand-père Damantang Camara était dans le premier gouvernement de Sekou Touré formé le 2 octobre 1958 comme ministre de la justice. Il est mort à sa sortie de prison en 1986. Le petit fils Damantang Albert Camara, est actuellement ministre conseiller à la présidence, avant il fut ministre du travail, de l’enseignement technique et professionnel.

Les Barry

Le père s’appelait Alpha Omar Barry et fut nommé le 26 avril 1972 ministre du Domaine des échanges, qui cumulait les départements des télécommunications, commerce extérieur et le commerce intérieur. Un père célèbre en Guinée, puisqu’il fut ministre de Sékou Touré, avant d’être emprisonné le 3 aout 1976 au camp Boiro, le goulag de Sekou Touré, où il fut torturé et assassiné.

Le fils Boubacar Barry est l’actuel ministre du commerce. Avant il fut ministre d’Etat sous la transition dirigée par Dadis, avant de devenir ministre de l’industrie sous Alpha Condé.

Les Condé

Membre du Comité central du PDG, le père Emile Condé fut préfet, Gouverneur de la région de Kankan et secrétaire d’Etat aux travaux publics et aux domaines. Il a été fusillé le 18 octobre 1971.

Son fils Mamoudou Condé, fut Secrétaire d’Etat, chargé de mission, des questions stratégiques et du développement durable, porte-parole du Gouvernement de Moussa Dadis Camara.

Les Faraguet

Le père Jean Faraguet Tounkara a été un ancien ministre de la jeunesse de Sékou Touré qui fut arrêté en octobre 1965 dans le complot des commerçants. Le fils Georges Ghandhi Faraguet a été ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans le gouvernement de transition de Jean Marie Doré. Il fut candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2017 et mourut le 7 janvier 2016 d’une crise cardiaque.

Les Guilao

La mère Madame Guilao, Josephine Leno a été ministre de l’emploi tandis que le fils Lucien Beindou Guilao est nommé, dans le Gouvernement de Transition de 2010, comme Ministre des Guinéens de l’Etranger.

Les Beavogui

Le père Lansana Louis Béavogui fut premier ministre de Sékou Touré et la fille Dr Mariam Béavogui fut deux fois ministre. Elle fut d’abord ministre de la santé et de l’hygiène publique en 2008 dans le gouvernement Souaré, ensuite sous la transition de 2010, comme ministre des micro-finances, du secteur informel.

Les Sangaré

Le père Toumany Sangaré fut Secrétaire d’Etat à la Fonction publique dans le gouvernement nommé en avril 1969 par Sékou Touré. Et le fils Cheick Abdel Kader Sangaré fut ministre de la jeunesse, des sports et de la culture dans le gouvernement formé le 12 mars 1999.

Les Aribot

La tante Mme Mariama Aribot fut ministre des affaires sociales, promotion féminine et enfance en 1999 tandis que le neveu Baidy Aribot a été ministre de la jeunesse et des sports en 2007 dans le gouvernement de consensus dirigé par Lansana Kouyaté. Il est actuellement le deuxième vice-gouverneur de la banque centrale.

Les Somparé

Le père Aboubacar Somparé fut président l’assemblée nationale sous Lansana Conté. Et le fils Amara Somparé est l’actuel ministre de la communication.