C’est parti pour la première campagne 2019 de vaccination contre la poliomyélite en Guinée

septembre 2, 2019 5:40

C’est la commune de Matoto qui a abrité ce jeudi, 4 juillet 2019, la cérémonie de lancement du premier passage des Journées Nationales de vaccination (JNV) contre la poliomyélite couplée à la supplémentation en vitamine A.

Ces Journées Nationales de Vaccination couplées à la supplémentation en vitamine A qui se sont déroulées du 4 au 7 juillet 2019 ont été organisées dans l’ensemble des 38 districts sanitaires du pays et ont permis de vacciner 4 745 483 enfants de 0-59 mois, sur 4 666 695. Soit 101,8% et de supplémenter  en Vitamine A, 2 366 018  enfants de 6 à 59 mois sur 2 332 928 ciblés soit 117,04% grâce au déploiement d’environ 18400 agents vaccinateurs, plus de 2000 mobilisateurs sociaux et 2300 superviseurs. Au cours du lancement de ces journées, Mamadouba Toss Camara, Maire de la Commune de Matoto, après s’être réjoui du choix porté sur sa commune pour abriter cette activité, a exhorté les citoyens de sa commune à s’impliquer davantage pour la réussite desdites journées : « Cette campagne d’une durée de 4 jours est une opportunité solennelle que tous les parents doivent saisir pour protéger leurs enfants de la poliomyélite et des effets néfastes de la carence en vitamine A, à savoir la cécité, etc. La gravité et la haute contagiosité de la poliomyélite nous interpellent tous. C’est donc un défi que la Guinée doit relever en l’éradiquant sur l’étendue du territoire national ».

Placée sous la tutelle du Ministère de la santé, cette cérémonie de lancement a été rehaussée par la présence du Dr Yakouba Barry, Chef de Cabinet du Ministre de la Santé, représentant le Ministre de la Santé. Il était accompagné du Dr Moustapha Dabo, Coordinateur National du Programme Élargi de Vaccination (PEV), Mamadouba Toss Camara, Maire de la commune de Matoto et des représentants des partenaires techniques et financiers, intervenant dans le cadre de la vaccination parmi lesquels l’OMS, l’UNICEF et Helen Keller International.

 

La campagne 2019 de vaccination contre la polio lancée
UNICEF/ I.S. KABA
Dr Moustapha Dabo, Coordinateur National du Programme Elargi de Vaccination
La campagne 2019 de vaccination contre la polio lancée
UNICEF/ I.S. KABA
Dr Sylvestre Tapsoba, Nutrition Manager à l’UNICEF Guinée.

Au cours du lancement de ces journées, Mamadouba Toss Camara, Maire de la Commune de Matoto, après s’être réjoui du choix porté sur sa commune pour abriter cette activité, a exhorté les citoyens de sa commune à s’impliquer davantage pour la réussite desdites journées : « Cette campagne d’une durée de 4 jours est une opportunité solennelle que tous les parents doivent saisir pour protéger leurs enfants de la poliomyélite et des effets néfastes de la carence en vitamine A, à savoir la cécité, etc. La gravité et la haute contagiosité de la poliomyélite nous interpellent tous. C’est donc un défi que la Guinée doit relever en l’éradiquant sur l’étendue du territoire national ».

La campagne 2019 de vaccination contre la polio lancée
UNICEF/I.S. KABA
Mamadouba Toss Camara, Maire de la commune de Matoto

La combinaison de ces opérations permettra de renforcer l’immunité des enfants de moins de 5 ans et d’optimiser l’effet bénéfique des vaccins administrés contre la poliomyélite. Dr Karifa Mara, Responsable du renforcement du Système de Santé à l’OMS, au nom du Représentant de l’OMS et de l’ensemble des partenaires techniques et financiers (PTFs) du Ministère de la Santé, demandera à tous les parents d’ouvrir leurs portes aux équipes de vaccination qui viendront à leur encontre pour administrer à chaque enfant éligible, le vaccin contre la poliomyélite et une dose de vitamine A : « Les agents vaccinateurs doivent veiller à vacciner tous les enfants et assurer une vaccination de qualité. C’est dans cette perspective que je puis vous rassurer de l’engagement des partenaires, du Ministère de la santé à soutenir davantage les efforts de la Guinée pour l’éradication de la polio et la réduction des effets de la carence en vitamine A dans le cadre de la sécurité sanitaire, la couverture sanitaire universelle et de l’atteinte des ODDs ».

La campagne 2019 de vaccination contre la polio lancée
UNICEF/ I.S. KABA
Dr Karifa Mara, Responsable du renforcement du Système de Santé à l’OMS, Porte parole de l’OMS et de l’ensemble des partenaires techniques et financiers (PTFs) du Ministère de la Santé

La problématique liée à la vaccination en Guinée suscite des inquiétudes majeures chez les professionnels de santé, les partenaires du Ministère de la santé et chez tous les acteurs sociaux, notamment le Parlement des Enfants de Guinée. En effet, selon la dernière enquête démographique et de santé réalisée en 2018, seuls 24 % des enfants de Guinée ont la chance d’avoir été totalement vaccinés et peuvent espérer survivre et se développer à l’abri de maladies évitables par la vaccination. Ainsi l’honorable Jules Kamano, membre du Parlement des Enfants de Guinée (PEG), a relevé au nom de tous les enfants de Guinée que : « Malgré les multiples et nobles efforts des acteurs de la santé et des partenaires pour la vaccination, les communautés restent toujours un peu hostile à la vaccination. Le Parlement des Enfants de Guinée en bonne collaboration avec le Programme Élargi de Vaccination se bat à travers les actions de plaidoyer pour la loi sur la vaccination dans notre pays pour le bonheur des enfants »

La campagne 2019 de vaccination contre la polio lancée
UNICEF/ I.S. KABA
Honorable Jules Kamano, membre du Parlement des Enfants de Guinée (PEG)

La vaccination reste la seule mesure efficace pour éradiquer la poliomyélite. Dans le cadre de la riposte à cette maladie, des progrès importants ont été enregistrés à tous les niveaux grâce aux efforts des différents acteurs impliqués. C’est pourquoi avant de procéder au lancement officiel de ces premières Journées Nationales de Vaccination 2019 contre la polio en Guinée, Dr Yakouba Barry, Chef de Cabinet du Ministère de la santé précisera qu’ : « il existe des localités dont l’immunité chez les enfants et la surveillance des paralysies flasques aigües restent encore faibles. C’est pourquoi, cette campagne de vaccination s’avère nécessaire afin de réduire significativement ce gap immunitaire. »

La campagne 2019 de vaccination contre la polio lancée
UNICEF/ I.S. KABA
Dr Yakouba Barry, Chef de Cabinet du Ministère de la Santé

Avant de finir il a tenu à rappeler que la vaccination étant une priorité, le gouvernement à travers le Ministère de la Santé, a validé, lors de la dernière réunion du comité de coordination inter-agences pour la vaccination, le plan d’urgence de relèvement de la couverture vaccinale en Guinée d’ici fin 2020 dans le souci d’offrir la chance à tous les enfants de jouir pleinement de ce droit.